mercredi 7 juillet 2021

Christian Gérondeau se fait dézinguer par Valérie Masson-Delmotte

 Ce dimanche 4 juillet l'émission d'« information » (prière de ne pas vous esclaffer) Les points sur les i sur CNews, présentée par un apprenti journaliste, un certain Thomas Lequertier, assisté notamment de l'immense essayiste Ivan Rioufol, donnait la parole à Christian Gérondeau dont le seul but était de toute évidence de faire la promo de son nouveau torch..., pardon bouquin, dont je ne donnerai pas le titre ici pour des raisons purement éthiques.

Nous recevons ce soir Christian Gérondeau, il dénonce la religion écologiste...

Vous comprenez maintenant pourquoi je parle d'un « apprenti journaliste » ? Si vous ajoutez à cette entame le fait qu'aucun contradicteur ne fera face à Gérondeau et que Rioufol se comportera en laudateur de l'ex-monsieur circulation des années 1970, vous aurez un tableau parfait de ce qu'est l'information à la mode CNews.

Je ne vais pas ici réfuter toutes les inepties régurgitées par Gérondeau, d'abord parce que selon la loi de Brandolini il me faudrait dépenser trop de temps et d'énergie et que le monsieur n'en vaut vraiment pas la peine, mais surtout parce que quelqu'un d'infiniment plus qualifié que moi s'y est attelé dans un fil Twitter ; en effet, Valérie Masson-Delmotte nous livre, dans Signalement effectué au @csaudiovisuel concernant une émission de télévision propageant un ensemble spectaculaire de fausses informations concernent l'état des connaissances scientifiques sur le climat, le niveau des mers, la démarche scientifique du GIEC. https://t.co/i30h28u2L1 https://t.co/8aVl9MPFV8", une démonstration de la tentative de manipulation présentée sur la chaine bolloréenne comme une vérité incontournable.

Plusieurs thèmes ont été abordés par Gérondeau, ils sont mentionnés brièvement au début par Masson-Delmotte (VMD) :

[...] ensemble spectaculaire de fausses informations concernent l'état des connaissances scientifiques sur le climat, le niveau des mers, la démarche scientifique du GIEC
Mais la scientifique se concentre sur un seul point :
Exemple spectaculaire, la figure présentée dans cette émission pour illustrer la confrontation entre l'évolution de la température observée, et les simulations réalisées il y a 20 ans. Regardez bien le point "2020" ajouté à la figure du rapport du GIEC de 2001.
Graphique montré par Gérondeau.

Il faut quand même noter ici que Gérondeau utilise ce graphique pour démontrer, d'après lui, la grande incertitude qui existerait dans la communauté scientifique au sujet de l'évolution des températures jusqu'en 2100, sans préciser qu'il s'agit de différents scénarios d'émissions de gaz à effet de serre, mais là n'est pas le plus important.

VMD nous rappelle ceci :
Une figure similaire avait été produite par le même essayiste en 2015 (sans le coloriage bleu).
Graphique montré par Gérondeau en 2015.


VMD poursuit :
Reprenons la figure initiale de 2001, qui présentait la réponse de modèles de climat de l'époque, à différents scénarios d'émissions de gaz à effet de serre (la plage de réponse, pour chaque scénario, et à droite). Source, https://ipcc.ch/report/ar3/wg1/summary-for-policymakers/
Graphiques issus du rapport AR3 de 2001.


VMD donne ensuite la variation de la température globale telle que constatée depuis :
Quelle a été l'évolution de la température observée à la surface de la Terre depuis 20 ans? (ici, par rapport à 1850-1900) Source, https://public.wmo.int/en/our-mandate
Evolution des températures par rapport à la période préindustrielle (le zéro sur le graphique)


Vient ensuite une comparaison entre les données HadCRUT5 et les projections effectuées en 2001 :
Prenons les données HadCRUT5 (disponibles ici, https://metoffice.gov.uk/hadobs/hadcrut5/…) et comparons-les aux projections de 2001. Je montre une comparaison en prenant comme la moyenne de 21 ans centrée en 1990 (à gauche) ou seulement 1990 (à droite)
Evolution des températures par rapport à 1990.


Vient maintenant l'instant de vérité, la comparaison avec le graphique montré par Gérondeau :
Observez bien les différences avec ce qui a été projeté pendant cette émission de télévision...
A gauche le graphique de Gérondeau, à droite le bon.

La conclusion de VMD ?
Le réchauffement tel qu'il est observé, et ses multiples caractéristiques, avait été correctement anticipé depuis plus de 20 ans, et même davantage. Voir aussi : https://carbonbrief.org/analysis-how-well-have-climate-models-projected-global-warming… ou https://realclimate.org/index.php/climate-model-projections-compared-to-observations/
Mais comme VMD est bien plus sérieuse que Gérondeau, et surtout immensément plus compétente sur le sujet du climat, elle propose également de se renseigner sur les autres thèmes évoqués dans l'émission :
Pour en savoir plus sur le caractère inédit du réchauffement actuel par rapport aux connaissances en paléoclimatologie, ce fil reste d'actualité :
Depuis des décennies, les paléoclimatologues extraient des archives naturelles (sédiments de lacs, marins, coraux, anneaux d'arbres, carottes de glaces etc), développent méthodes de datation et d'analyse biologique et physico-chimique pour en extraire l'information climat (1/...)
Et sur la montée du niveau des mers et ses enjeux :
Les connaissances les plus récentes (http://ipcc.ch/report/srocc) montrent une accélération du rythme de montée du niveau des mers actuel, à 3,6 mm / an sur la période 2006-2015, du fait d'une augmentation de la perte de masse du Groenland (x2) et de l'Antarctique (x3 / 1997-2006).
Enfin, je précise que la démarche scientifique est au coeur de l'élaboration des rapports du GIEC, qui sont le fruit du travail de centaines de scientifiques, qui passent en revue les éléments des connaissances scientifiques, et de milliers de relecteurs.

Alors après tout cela on peut s'interroger en se posant la question habituelle à double entrée :
  1. est-ce que Gérondeau est un crétin qui ne sait pas s'informer correctement malgré sa formation de polytechnicien ?
  2. ou bien est-ce que Gérondeau sait parfaitement qu'il raconte des âneries et ne poursuit en fait qu'un seul but ?
Si vous choisissez la deuxième réponse, qui a légèrement ma préférence, il convient donc de déterminer quel est ce « but » que Gérondeau poursuivrait en s'exhibant sur une chaine qui n'a pas vraiment la réputation de vouloir honnêtement informer son public.

Est-ce la volonté d'« exister » encore à plus de 80 ans, Gérondeau préférant se bercer d'illusions plutôt que de moisir dans un EHPAD de province où il finirait paisiblement ses jours en écoutant du Luis Mariano en bonne compagnie ?

Parmi les 208 résidents, certains réclament Luis Mariano, d'autres Charles Trenet ou Johnny Hallyday.

Ou bien sont-ce de vulgaires considérations marchandes visant à faire la promotion de ses bouquins, lesquels doivent bien lui assurer un revenu permettant d'ajouter un peu de beurre dans ses épinards ?

Probablement un peu des deux si vous voulez mon avis, cependant l'hypothèse de la connerie n'est pas non plus à écarter complètement.

Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la bêtise suffit à expliquer.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire