Nombre total de pages vues

samedi 8 avril 2017

Quoi de neuf aux pôles ?

Il est temps de faire le point sur l'état des glaces polaires comme je l'ai déjà fait à deux occasions :
Aujourd'hui j'ai décidé de ne pas inclure de « fraicheur » dans le titre de mon billet afin de changer un peu et d'être plus en accord avec ce qui se passe en réalité...

Voyons d'abord un aperçu très sommaire avec des chiffres tirés du site habituel, ADS (Arctic Data archive System) :
  • février-mars 1980's (moyenne): 2,82 + 15,60 = 18,42
  • septembre-octobre 1980's (moyenne) : 7,23 + 18,60 = 25,83
  • septembre-octobre 2012: 3,18 + 19,35 = 22,53
  • février-mars 2016 : 2,66 + 13,96 = 16,62
  • août-septembre 2016 : 4,02 + 18,50 = 22,52 
  • mars 2017 :  2,15 + 13,88 = 16,03
Je rappelle pourquoi j'ai choisi ces périodes qui sont forcément cherry-piquées :
  • j'ai pris la moyenne des années 1980 parce que c'était la plus ancienne à ma disposition
  • j'ai pris septembre-octobre 2012 parce que cela correspond au fameux record concernant l'Arctique
  • j'ai repris février-mars 2016 de mon premier billet
  • j'ai repris août-septembre 2016 de mon deuxième billet
  • j'ai pris mars 2017 parce que c'est le plus récent et que cela correspond au minimum de l'Antarctique
Et voici ce que donnent les graphiques :



A chaque fois j'ai pris ce que je voyais comme valeur maximale ou minimale, par conséquent les dates ne sont pas toujours identiques puisque ces valeurs ne sont pas atteintes chaque année exactement au même moment ; j'ai bien conscience des limites de cet exercice, il sert simplement à fixer les valeurs mini-maxi pour les années considérées, ni plus ni moins.

Par ailleurs il faut bien savoir qu'ajouter la surface des banquises de l'Antarctique à celle des banquises de l'Arctique s'apparente un peu à ajouter des pommes et des poires, puisque les deux pôles sont totalement différents : le pôle nord est une mer entourée de terres (qui plus est largement urbanisées et industrialisées...) alors que l'Antarctique est un continent essentiellement entouré de mers (qui plus est les quelques terres de l'hémisphère sud n'étant pas ni les plus peuplées ni les plus industrialisées de la planète...) ; mais même si beaucoup de choses séparent le nord et le sud je pense qu'il est utile d'avoir une vision globale.

Donc si l'on considère notre période actuelle, la fin de l'hiver et le début du printemps, on obtient ceci:
  • février-mars 1980's (moyenne): 2,82 + 15,60 = 18,42
  • février-mars 2016 : 2,66 + 13,96 = 16,62
  • mars 2017 :  2,15 + 13,88 = 16,03
On voit donc que la surface de la banquise sud a fortement diminué ; 2012, 2013 et 2014 ont été les années où elle a été la moins étendue, à respectivement 3,22, 3,7 et 3,54, mais 2017 enfonce ces valeurs avec seulement 2,15 de superficie.

Il faut quand même se rappeler les nombreux articles climatosceptiques issus des habituels désinformateurs tel Contrepoint qui, en 2013, titrait Nouveau record absolu pour la banquise antarctique avec notamment ce genre d'âneries que l'on pouvait lire dans les commentaires :
  • Marcin6 août 18h11
    Hahaha, et ils en disent quoi les écolos maintenant?
Ils en disent que tu passes pour un con maintenant.
  • Zendog7 août 8h07
    Ils vont dire que c’est à cause du réchauffement climatique !!!
Non, si la banquise rétrécit c'est à cause du refroidissement climatique, andouille !
  •  Nom7 août 11h22
    Les écolos vont simplement ignorer cette information, comme toutes celles qui ne vont pas dans leur sens.
C'est exactement ce que je pense concernant les climatosceptiques...

Nous avons aussi nos chers amis proches, je veux parler de Skyfall et de l'inénarrable Nicias qui pondait en  2015 un article intitulé Effet de serre en Antarctique (comme s'il y connaissait quelque chose en matière d'effet de serre) dans lequel on pouvait lire ces magnifiques fadaises :
  • L’augmentation de la surface de la banquise antarctique est souvent présentée comme gênante pour l’orthodoxie climatique.
Je n'ai jamais vu la moindre gêne parmi les scientifiques abordant cette question, mais pour Nicias le fait qu'un scientifique se pose des questions sur un phénomène compliqué c'est forcément parce qu'il est gêné, en fait Nicias est victime de projection psychologique, il projette sa propre gêne sur les autres.
  • 1.  Nicias | 11/11/2015 @ 9:05
    Avec tout ça, on comprend mal comment l’amplification de l’effet de serre aux pôles fonctionne…
Si Nicias voulait bien s'informer auprès de sources fiables, comme le CNRS par exemple, peut-être qu'il comprendrait un peu mieux comment ça fonctionne...
  • 2.  Christial | 11/11/2015 @ 10:35 Et maintenant l’effet de serre qui souffle le chaud et maintenant … le froid. Au surplus là où il fait déjà le plus froid.
    C’est pas bien clair, tout ça, dans ma tête.
On avait bien compris qu'il y a un véritable foutoir dans la tête de Christial, mais on comprend aussi que le principal intéressé ne puisse s'en rendre compte...
  • 5.  Bob | 11/11/2015 @ 12:57 pastilleverte (#4),
    Quand les températures ne montaient pas, l'inénarrable Jarraud de l'OMM en rendait les Las Niñas responsables. Maintenant qu'on est en El Nino, on va voir s'il le signale pour expliquer la (légère) surchauffe…
    Je parie que non.
Bingo, voici ce que disait Michel Jarraud à peu près à la même époque :
    • «Les graves sécheresses et les inondations catastrophiques qui touchent aujourd'hui les zones tropicales et subtropicales portent la signature de l'actuel Nino, le plus puissant que l'on ait observé depuis plus de 15 ans», a expliqué Michel Jarraud, le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM), une agence de l'ONU
    • «Même avant l'apparition d'El Niño, la température moyenne à la surface du globe avait atteint de nouveaux records. El Niño ne fait qu'accentuer cette tendance au réchauffement», a averti M. Jarraud. Ce phénomène naturel qu'est le Niño et le changement climatique provoqué par l'homme peuvent interagir et influer l'un sur l'autre de manière totalement inédite, a-t-il prévenu.
L'ami Bob (l'éponge ?) a effectivement un don de voyance très développé, à peu près du même ordre que celui de son mentor Benoit Rittaud !
  • 13.  lemiere jacques | 11/11/2015 @ 18:09 Nicias (#1), moi ce que je n’ai jamais compris c’est l’intérêt de faire un calcul moyen de l’effet radiatif du CO2 comme on en voit si souvent…
Si l'on devait faire le compte de ce que Jacques Lemiere n'a pas compris il faudrait y consacrer plusieurs tomes et encore on serait très loin d'épuiser le sujet.


Mais revenons à nos moutons après cette parenthèse (tragi)comique nous ayant tout de même permis de vérifier la « justesse » des opinions climatosceptiques.

La surface des banquises est une chose, leur volume en est une autre.

Sur l'excellent site Arctic Sea Ice le non moins excellent Neven nous montre le volume des glaces de l'Arctique :


Avec un zoom sur l'état du volume des glaces en mars :



Et encore plus parlant l'anomalie par rapport à la période 1979-2016 avec la tendance :



En ce qui concerne l'Antarctique il semble beaucoup plus difficile de trouver des informations (fiables) pour ce qui est du volume de sa banquise, peut-être parce que l'on manque dans le sud d'instruments de mesure adéquats, par contre on trouve sans peine des informations concernant le volume des glaces du continent antarctique (par exemple ici ou ici) ; je ne suis pas le seul à avoir des difficultés pour trouver des informations sur ce sujet, ainsi on pouvait lire sur le site ...and There There's Physics en février 2014 :
  • [...] the volume/mass of Arctic sea ice is dropping exponentially. [...] I had, however, never been able to find any information about the rate at which Antarctic sea ice volume is increasing. 
Il semblerait que ce volume ait augmenté, de façon cependant moindre que celui relatif à la banquise arctique, mais c'était pendant la période où la surface augmentait elle aussi, donc j'aimerais savoir ce qu'il en est aujourd'hui que nous constatons une franche diminution de la surface, si quelqu'un peut me donner une source (fiable, pas venant de Skyfall ou Contrepoints...) je suis preneur.

*****

Liens utiles :

11 commentaires:

  1. Est il necessaire de rappeler que Al Gore prédisait un pole Nord libre de glace en été d' ici ...2015 ..

    Je dois avouer que je ne comprend pas le but de votre billet ..
    1) La planéte se rechauffe ( absolument tout le monde est d'accord )

    2) Le rechauffement n'est pas uniforme selon les regions . Certaines se rechauffent plus vite que d'autres ( comme le Pole Nord au contraire du Pole Sud)

    3) Au Pole Nord , cela se traduit logiquement par une diminution de la surface de la banquise

    And so what ??? .....
    Jusqu'a present toutes les prédictions cataclysmiques se sont révélées erronées ...

    BenHague

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Al Gore n'est pas scientifique, s'il se trompe dans ses prédictions c'est son problème, en tout cas ce n'est pas pire que Benoit Rittaud qui prédisait une chute brutale des températures peu après 2010.

      « Jusqu'a present toutes les prédictions cataclysmiques se sont révélées erronées »

      Oui effectivement, à force de crier au loup plus personne n'écoute, jusqu'au jour où le loup arrive et mange les brebis.

      Supprimer
    2. " Al Gore n'est pas scientifique, s'il se trompe dans ses prédictions c'est son problème"
      Je croyais que le documentaire d' Al Gore, "Une Verité qui Dérange", s'appuyait sur les meilleurs climatologues .. Cette assertion de la disparition de la banquise en été venait bien d'etudes scientifiques non ?
      Enfin cela n'a pas trop d'importance . Je ne comprend pas non plus pourquoi vous parlez de B.Rittaud. Il sera ravi sans doute d'etre mis en regard d'Al Gore.

      Mais j'en reviens á ma question : Que cherchez vous á montrer avec ce billet ?

      Que la banquise du Pole Nord diminue tendanciellement. Qui le conteste ?
      Que la banquise du Pole Sud diminue ? . C'est beaucoup moins clair tendanciellement (en tout cas par rapportau pole Nord) et de nombreuses etudes sont en cours pour comprendre le fonctionnement du Pole Sud...

      Un extrait du site de reference :
      https://nsidc.org/arcticseaicenews/

      " n the Southern Hemisphere, sea ice likely reached its minimum extent for the year on March 3, at 2.11 million square kilometers (815,000 square miles). This year’s minimum extent was the lowest in the satellite record, continuing a period of satellite-era record low daily extents that began in early November. However, the Antarctic system has been HIGHLY VARIABLE. As recently as 2015, Antarctic sea ice set record high daily extents, and in September 2014 reached a record high winter maximum."

      Supprimer
    3. Je n'ai pas vu le film d'Al Gore, cependant j'ai cherché et n'ai trouvé aucune référence scientifique à un pôle nord libre de glaces avant 2015, pouvez-vous me donner une source svp ?

      Par ailleurs Benoit Rittaud est mathématicien alors qu'Al Gore est politique, le premier devrait donc être un peu plus au courant, vous ne croyez pas ?

      Enfin pourquoi diable voulez-vous à tout prix que je cherche à démontrer quoi que ce soit ?

      J'essaie seulement de reprendre des informations que je juge fiables, et je les mets en parallèle avec les bêtises qui peuvent se lire sur Skyfall, rien de plus ; après c'est à vous, lecteur de Skyfall, d'en tirer vos conclusions.

      Supprimer
    4. Un exemple parmis tant d'autres :
      http://www.thedailybeast.com/articles/2013/12/13/the-end-of-the-arctic-ocean-could-be-ice-free-by-2015.html
      https://www.theguardian.com/environment/2012/sep/17/arctic-collapse-sea-ice

      Supprimer
    5. Un peu de sérieux BenHague !

      D'abord vous me dites que c'est Al Gore qui prédisait que l'arctique serait libre de glaces avant 2015, maintenant vous me sortez Peter Wadhams, un chercheur isolé qui s'est effectivement fait remarquer pour avoir à plusieurs occasions fait ce genre de prédiction.

      Le fait est que les modèles climatiques ont été trop optimistes en ce qui concerne la diminution de la surface de la banquise arctique qui est plus rapide que prévue ; sur wikipedia (https://en.wikipedia.org/wiki/Arctic_sea_ice_decline) on peut lire notamment : « In a study from 2016, the prediction uncertainty of an ice-free Arctic was quantified to be at around two decades, based on model simulations. », ce qui nous amènerait vers 2040.

      Supprimer
    6. Peter Wadhams, un (vrai) scientifique un peu benêt qui aurait trompé les gros benêts ?
      Fichtre.

      Supprimer
    7. Je vous confirme qu' aujourd'hui plus aucune étude scientifique ne démontre que le Pole Nord sera libre de glace en 2016 ... Mais c' est une lapalissade non ?
      Je prend donc comme de l'humour votre reference sur une etude datant de ... 2016 ..

      P.Wadhams , scientifique isolé ?? Je trouve qu' il y a une certaine part d'amnésie et d'ingratitude dans ce propos.
      Tout d'abord , P.Wadhams eut l'honneur de TOUS les grands quotidiens britanniques ( The Guardians, The Times, The Telegraph , etc etc ) et fut repris dans tous les grands quotidiens mondiaux ( Le Monde, NYT , WP ...) . Il y etait présenté comme , je cite de memoire " One of the most proeminent scientist" and leading scientist regarding artic sea .
      On fait mieux comme scientifique isolé ...

      Ensuite on peut aussi citer le Professeur W.Maslowski
      https://en.wikipedia.org/wiki/Wies%C5%82aw_Mas%C5%82owski

      J'ai , personnellement du respect pour ces scientifiques. Ils se sont trompés , c'est tout . Ils sont dans le courant mainstream ( meme si desormais certains voudraient les "cacher" ) ... Cela demontre juste qu'etre dans le mainstream ne signifie pas que l'on détient la Vérité ...

      Supprimer
    8. « Je vous confirme qu' aujourd'hui plus aucune étude scientifique ne démontre que le Pole Nord sera libre de glace en 2016 »

      Honnêtement je n'avais pas besoin de votre confirmation...

      « Je prend donc comme de l'humour votre reference sur une etude datant de ... 2016 »

      Ah bon, et pourquoi serait-ce de l'humour ? D'parès vous il faudrait peut-être en rester sur des études datant du début du 20ème siècle, vous seriez donc comme l'inénarrable commandant Michel qui vous sort sur Skyfall un bouquin paru en 1903 et qui estime qu'on n'a pas avancé depuis cette date, effectivement ce doit être de l'humour...

      « P.Wadhams eut l'honneur de TOUS les grands quotidiens britanniques »

      Fichtre, et DAECH qui a eu les honneurs de tous les quotidiens de la planète, faut croire alors que ce qu'ils racontent doit être pris en compte...

      Est-ce que par hasard vous ne confondriez pas la littérature scientifique avec la presse quotidienne qui vous parle des chiens écrasés, du dernier régime à la mode ou de Kim Kardashian, entre autres ?

      Et vous avez réussi à trouver un deuxième scientifique ayant fait le même genre de prédictions que Wadhams, bravo ! Demandez l'aide de Tsih, il saura j'en suis persuadé vous en dénicher un ou deux autres de derrière les fagots.

      « Ils se sont trompés , c'est tout »

      Ben oui, un scientifique ça peut se tromper, ce n'est pas un scoop, voyez Tsih par exemple (à supposer qu'il ait eu ce titre de scientifique, ce dont je doute)

      « Cela demontre juste qu'etre dans le mainstream ne signifie pas que l'on détient la Vérité »

      Entièrement d'accord, mais quand on est hors mainstream il y a de plus grandes chances d'être dans l'erreur, ce n'est qu'une question de statistiques.

      Supprimer
  2. Je dois avouer que je ne comprends pas le but de votre billet ...

    C'est pourtant très simple: Géd, un magnifique benêt, complètement creux et désoeuvré ne sachant pas quoi faire d'intelligent de ses dix doigts ( grâce aux énergies fossiles qui lui évitent de cultiver lui-même comme ses ancêtres il y a 150 ans sa pitance de ses propres mains...) a besoin de s'occuper et vomir son fiel sur un bouc émissaire, responsable de tout et du contraire de tout, actuellement les vilains "climatosceptiques".

    So funny, isn't it ?

    Das Rumpelstilzchen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tsih @

      On est quand même forcé (à moins d'être aveugle) de constater que les climatopsceptiques n'ont pas le début d'un semblant d'argument scientifiquement recevable. En dehors de la désinformation, de la calomnie et du mensonge c'est zéro, et ce n'est surtout pas vous qui allez changer cet état de choses.

      Quand on l'est, c'est à vie n'est ce pas ? Et vous l'êtes...

      Robert

      Supprimer