Nombre total de pages vues

lundi 30 janvier 2017

Comment tromper les gogos en une leçon avec Watts Up With That !

On ne présente plus le site de pseudo/alter-science Watts Up With That spécialisé dans la désinformation scientifique, notamment concernant tout ce qui touche au climat.

Ce site a l'habitude de laisser certains individus exprimer leurs opinions et ce fut le cas le 28 janvier avec un certain Philip Lloyd.

Le sujet de l'article était l'homogénéisation des températures au Cap, en Afrique du Sud ; rien de bien nouveau, ce sujet est un des dadas des climatosceptiques qui crient à l'escroquerie chaque fois qu'ils entendent le mot homogénéisation, selon eux les scientifiques complotent pour modifier les données brutes afin de leur faire montrer une tendance « réchauffiste »...

Ainsi le sieur Lloyd montre deux tableaux, le premier avec les données brutes et le second avec les données modifiées par la NASA :

Données brutes ville du Cap


Données GISS Ver 2 ville du Cap
 Et de s'étrangler :
  • In NASA’s hands, the data pre-1909 was discarded; the 1910 to 1939 data was adjusted downwards by 1.1deg C; the 1940 to 1959 data was adjusted downwards by about 0.8 deg C on average; the 1969 to 1995 data was adjusted upwards by about 0.2 deg C, with the end result that GISS Ver 2 [...]
On aurait pu imaginer qu'au lieu de suffoquer en s'indignant il aurait cherché à savoir pourquoi la NASA avait modifié les données brutes et avait « fait disparaitre » les données avant 1909 (ce qui au demeurant reste à prouver...) ; après tout la NASA devait avoir de bonnes raisons pour faire ces ajustements, on peut par exemple imaginer que les données avant 1909 n'étaient pas du tout fiables et ont donc été écartées, puis que pour le reste il y a eu des changements de stations, en altitude ou pour s'éloigner de centres urbains, ou des changements d'heures de prélèvement des températures, passant ainsi du matin au soir ou l'inverse, ou bien d'autres raisons justifiant que les données brutes soient modifiées.

Eh bien non, la seule « preuve » que notre Philip Lloyd a trouvée pour affirmer que les températures dans les années 1970 ont fortement chuté, comme l'indique son premier graphe, c'est cette une du magazine Time :


On pourrait tout d'abord lui rétorquer que Time n'est pas une revue scientifique et que si elle avait pronostiqué la survenance d'un nouvel âge glaciaire cela n'engageait qu'elle, mais c'est encore plus tordu que cela puisque cette couverture de Time est tout simplement...un faux !

L'arnaque a été révélée il y a bientôt quatre ans de cela, par exemple ici :

Et Tamino ainsi que HotWhopper nous le rappellent aujourd'hui :
Mais les climatosceptiques ne lisent pas ces quatre blogs mentionnés ci-dessus, ils se limitent à WUWT (pour les américains) et à Skyfall ou pensée-unique (pour les francophones qui ont du mal avec l'anglais) ce qui explique qu'ils ne peuvent pas être au courant de cette arnaque.

La véritable couverture de Time est celle-ci, et elle date non pas des années 1970 mais d'avril 2007 !


Et Sou à HotWhopper nous met les deux couvertures côte-à-côte :


A cette occasion nous avons l'explication des ajustements qui sont en fait au nombre de deux :
  • At one point early on (around 1888) the weather station was probably changed to a Stevenson Screen.
  • At a later time (1960) the weather station was moved to a different location at a higher altitude, along with the airport.
Évidemment le transfert des installations à une plus haute altitude a pour effet immédiat de faire plonger les températures mesurées, mais Philip Lloyd a trouvé « normal » que ces températures fassent un plongeon de plus d'un degré en si peu de temps, pour lui l'explication était toute trouvée, il s'agissait d'un nouvel âge glaciaire en train d'arriver !

Autre arnaque que Sou nous révèle, concernant la deuxième couverture de Time montrée par Philip Lloyd :


Cette couverture date de décembre 1973 et est censée représenter, selon Philip Lloyd, le fameux coup de froid de cette période, sauf qu'il ne s'agit pas de températures mais...des prix du pétrole ! Et Sou nous donne le paragraphe d'ouverture de l'article :
  • Heavy with cargo, low-riding oil tankers bucked through the windblown South Atlantic last week on their way from the Persian Gulf to Philadelphia, Baltimore, Norfolk, New York and other U.S. ports. In a week or so, they will tie up at their destinations—and the U.S. will enter a sterner, more painful new era of energy shortages. These huge ships were the last to be loaded before the Arab states blocked all petroleum shipments to the U.S. in retaliation for American support of Israel. The Arab move is expected to diminish by a disruptive 18% or more the minimum flow of fuel that the nation needs to run its industries and farms, heat and light its homes, schools and offices, and keep its cars, trucks, buses and planes moving.
C'était donc ce que l'on a coutume d'appeler le premier choc pétrolier que Philip Lloyd transforme allègrement en chute brutale des températures ! Un indice aurait pourtant dû alerter un lecteur attentif (mais y-en a-t-il chez les climatosceptiques...?) à savoir que le petit bonhomme frigorifié fumait le cigare et représentait en fait un industriel du pétrole ! Bizarre quand même que seuls les industriels du pétrole puissent ressentir un froid glacial...

Tout cela fait immanquablement penser à la fausse photo de John Cook grimé en officier nazi et publiée dans un blog climatosceptique :


 A comparer avec celle-ci...


Ou encore celle-ci...


La dernière n'a rien à voir avec John Cook mais illustre à merveille le mécanisme qui consiste à représenter quelque que l'on hait en officier nazi (ici Obama, je pense que tout le monde l'aura reconnu)

Examinez bien les deux vestes, celle de Cook et celle de Himmler, elles sont identiques, même la cravate a exactement la même forme, seuls des décorations sur la casquette et un bouton sur la poche pectorale sont d'une autre source, mais avec Photoshop on fait des merveilles et on aurait très bien pu mettre des oreilles de lapin à Himmler si on l'avait voulu !

C'est ainsi comme cela que les climatosceptiques « argumentent », et cela fait pitié que tant de gogos mordent à cet hameçon tellement cousu de fil blanc.




3 commentaires:

  1. Bah oui, mais le but des sceptiques n'est pas de convaincre les scientifiques (ils auraient du mal) mais le citoyen lambda (ignorant en la matière dans la majorité des cas). Tout leur est bon pour tenter de faire avaler leurs couleuvres.

    A noter que homogénéisation des températures est un processus obligatoire car on ne peut comparer que ce qui est comparable. La première des choses à faire étant de ramener toutes les températures au niveau de la mer.

    Robert

    RépondreSupprimer
  2. Le photoshop de John Cook en uniforme nazi a une origine un peu différente. L'image a été réalisée par un membre du forum de Skeptical Science, en private joke, après que John Cook et Dana Nucitelli aient été traités de nazi sur l'un ou l'autre blog pseudo-sceptique. Ces images ont été postées sur le forum privé de SkS, qui a été piraté début 2012. Les nombreux blogs qui ont reposté ces images l'ont fait sans le moindre sens de l'éthique ou de la propriété privée, mais ce ne sont pas eux qui ont réalisé les images au départ.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces précisions VB, cette photo n'est effectivement pas une création des climatosceptiques mais ceux-ci l'ont abondamment utilisée en faisant notamment croire que John Cook se serait déguisé en officier nazi afin de le dénigrer ; voir par exemple http://www.populartechnology.net/2012/03/truth-about-skeptical-science.html « John Cook (who apparently pretends to be a Nazi) » ou http://www.c3headlines.com/2015/07/john-cook-of-univ-of-queensland-skeptical-science-ss-does-identity-theft-of-lubo%C5%A1-motl-a-theoretical.html « he's a person possessing questionable judgment skills (see here and here why he's dressed as a 'SS' Nazi » ; sans compter les nombreux commentaires ici ou là qu'il est impossible de recenser où il est fait mention de John Cook en officier nazi sans préciser bien sûr l'origine de la photo ; il faut dire aussi que les initiales de Skeptical Science facilitent ce genre de procédé...

      Supprimer