mardi 13 avril 2021

Pierre Chaillot, décodeur ou déconneur de l'éco ?

 AVIS A LA POPULATION !

Si vous êtes mathématicien et excellez en statistiques (j'en connais bien un...) pourriez-vous prendre connaissance de la vidéo Grippe VS Covid, qui est vraiment le plus mortel ? sur YouTube, puis de sa réfutation par les décodeurs du Monde, enfin de la réponse de l'auteur aux décodeurs dans Covid VS Grippe : les mauvais calculs des décodeurs, si possible avant de lire l'article ci-dessous ? D'avance merci !

*****

Depuis que nous subissons cette épidémie de Covid-19 nous avons appris à connaitre un certain nombre de personnes bizarroïdes qui étaient pour la plupart d'entre nous totalement inconnues jusqu'alors.

Ainsi qui n'a jamais entendu parler aujourd'hui d'un professeur surcoté officiant du côté de la Canebière ? Et si l'on s'intéresse vraiment au sujet on ne peut pas ne pas savoir qui sont Jean-Dominique Michel ou Laurent Mucchielli, tout comme Silvano Trotta (ou Silvano Trottinetta comme on l'appelle à l'IHU Méditerranée Infection dans le bureau du boss) n'a plus de secrets pour nous.

Mais depuis peu de temps un nouveau venu (j'allais écrire un nouv'OVNI) apparait de plus en plus souvent, un certain Pierre Chaillot plus connu sous le nom de sa chaine YouTube Décoder l'éco.

Un signe avant-coureur nous laissant présager que nous sommes en présence de quelqu'un de « douteux » tient au fait que ses « réflexions » sur le Covid-19, qui d'après lui ne ferait pas plus de morts qu'une grippe ordinaire, sont reprises par des sites que l'on pourra sans trop d'excès juger eux-mêmes comme douteux ; par exemple (avec des extraits significatifs) :

Le 1er février 20212020 : la moisson des morts, par Décoder l’éco dans Le Libre Penseur :

Les médias sont en train de découvrir que tous ces morts [du Covid-19] viennent peut-être du fait que la France et tout le monde occidental prend un sérieux coup de vieux et donc que toute période épidémique fait plus de morts. [...] On a enfermé tout le monde depuis 1 an, non pas parce qu’une maladie a tué des gens plus jeunes qu’avant, mais au contraire parce que les français ont vécu plus vieux. 

Bref si le Covid-19 fait des morts c'est parce que les gens vivent plus vieux, Cqfd. Notons que le site Le Libre Penseur a produit des articles sur le climat dans la même veine que ce que l'on trouve sur Skyfall ou Contrepoints, par exemple :

Réchauffement climatique : les températures atteignent – 68°C en Sibérie !

Surprise climatique : la calotte du Groenland grossit en 2017

Réchauffement climatique ou pas ?! dont la présentation commence ainsi :

Vidéo intéressante et très bien réalisée qui donne une idée sur la problématique du réchauffement climatique imposée par le système comme un véritable dogme religieux qui ne supporte pas la contradiction ! Malheur aux blasphémateurs !

Ce ne sont que quelques articles consacrés au climat parmi plusieurs centaines (la recherche sur le mot climat donne 44 pages comprenant chacune en moyenne environ 8 articles...) ; au passage il faudra que je pense à consulter ce site pour alimenter à peu de frais mon fadaisier hebdomadaire, les jours où l'inspiration viendrait à me manquer je pense que je moissonnerai sans aucun problème à grands coups de faux (sic).

Le 12 avril 2021La dictature des tests par Décoder l’Éco sur La Pilule Rouge : reprise sans aucun commentaire d'une vidéo de Pierre Chaillot (le titre parle de lui-même) ; vous avez peut-être compris que la « pilule rouge » fait référence au film Matrix, une icône de la complosphère que tous les initiés connaissent : si vous prenez la pilule bleue vous vous endormez tranquillement sans plus vous poser de questions, par contre si vous choisissez la rouge alors tout s'éclaire et le monde vous apparait tel qu'il est en réalité, avec Bill Gates et George Soros (plus quelques autres à la peau verte) aux commandes bien entendu. A ce sujet vous pouvez consulter l'excellent article du Monde Comment « Matrix » a fait passer la pilule du complotisme ; extrait :

Aujourd’hui, la fameuse pilule rouge que choisit d’avaler Neo, sésame pour un monde plus vrai et plus cru, s’est imposée comme la métaphore de l’entrée dans un discours alternatif, celui que les médias tairaient, celui qui dérangerait, par opposition à la pilule bleue, qui serait celui de l’acceptation paresseuse.

Le 14 janvier 2021Décoder l'Eco: Grippe VS Covid, qui est vraiment le plus mortel ? sur REINFOCOVID : là encore reprise d'une vidéo (celle justement que j'aimerais qu'un mathématicien analyse...) sans un seul commentaire ; on notera qu'on a affaire une nouvelle fois à un site de « réinformation » qui prétend donc lui aussi vous faire avaler la pilule rouge afin de vous ouvrir les yeux. Ce site, dont le porte-parole est le jeune médecin déjanté Louis Fouché, adorateur du dieu Raoult, qui se parfume tous les matins à la chloroquine (j'en fais un peu trop là, non ?) et s'exhibe avec Thierry Casasnovas, ce site donc « entend mobiliser contre le «rapt démocratique» provoqué, selon [Louis Fouché], par la crise sanitaire » ; nous n'irons pas plus loin de peur de déraper nous aussi dans le fouché, pardon dans le fossé.


Il y a d'autres sites moins complotistes, ou pas complotistes du tout, qui reprennent des vidéos de Décoder l'éco, mais toujours à ce qu'il me semble en faisant une confiance aveugle dans ce que raconte Pierre Chaillot qui, il faut bien l'avouer, apparait très convaincant dans ses explications. Nous avons par exemple Éloge de la raison dure, un site qui me parait relativement sérieux et honnête si j'en juge par son traitement du climat, même si parfois ça laisse un peu à désirer, mais qui se fend d'un article dans lequel il donne à voir la vidéo 2020 : la moisson des morts sans trop se poser de questions ; comme un lecteur lui fait remarquer que les Décodeurs de l'info du Monde auraient réfuté cette vidéo (en fait il s'agissait d'une autre...) voici ce que l'auteur du blog lui répond :

François Roby dit :
22 février 2021 à 17 h 43 min

Sérieusement, vous comptez sur “Les Décodeurs” du Monde pour vérifier réellement quelque chose ? Houlà…

D’abord, je ne suis pas non plus abonné au Monde, et cela ne m’a pas empêché de lire l’article, je ne vois donc pas quel a été votre problème.

Ensuite, la vidéo à laquelle fait référence Le Monde n’est pas celle intitulée “2020 : la moisson des morts” mais une autre, plus ancienne (14 janvier), intitulée “Grippe VS Covid, qui est vraiment le plus mortel ?”. Cela dit je vous invite à la regarder… et à regarder également le commentaire qu’a publié l’auteur, le 28 janvier, de l’article des “Décodeurs” du Monde. Si après ça vous n’avez pas encore compris que les Décodeurs sont au mieux incompétents, au pire payés pour mentir (comme beaucoup de journalistes), alors je ne peux rien pour vous.

Mais il faut travailler un minimum pour être libre, car si vous vous contentez de faire confiance à telle ou telle source en fonction de son “prestige” ou de sa “renommée”, vous êtes foutu ! Or comme le dit l’auteur, qui vous donne dans ses vidéos les sources – tout à fait officielles et publiques – de ses données, vous avez les moyens de vérifier par vous-même ce qu’il dit.
Déjà commencer par « Sérieusement, vous comptez sur “Les Décodeurs” du Monde pour vérifier réellement quelque chose ? » ça part vraiment très mal. Même s'il peut arriver aux Décodeurs de se tromper sur des détails (l'erreur est humaine) il faut se munir de munitions de gros calibre pour attaquer un de leurs décodages, et là on ne peut que constater que François Roby se contente de se payer de mots à peu de frais avec son « Si après ça vous n’avez pas encore compris que les Décodeurs sont au mieux incompétents, au pire payés pour mentir (comme beaucoup de journalistes) » qui montre que lui aussi semble préférer les sites de réinformation aux médias mainstream.

Cependant quand Pierre Chaillot, dans sa vidéo, proclame (à 10:35 environ) que « il ne s'est absolument rien passé d'exceptionnel en terme de mortalité en 2020 », on est en droit de s'interroger soit sur sa santé mentale soit sur son honnêteté quand on sait que son ancien employeur, l'INSEE, n'est pas particulièrement d'accord avec son affirmation péremptoire ; en effet, le 29 mars dernier, dans 2020 : une hausse des décès inédite depuis 70 ans - Insee Première - 1847, on peut lire :
En raison de l’épidémie de Covid-19, la mortalité a été exceptionnelle en 2020 avec près de 669 000 décès toutes causes confondues, soit 56 000 décès de plus qu’en 2019 (+ 9 %). Une telle hausse de la mortalité n’a pas été enregistrée en France depuis 70 ans. Cette hausse est notamment très supérieure à celle observée lors des épisodes grippaux et caniculaires sévères des années précédentes.
Et un chapitre entier est titré « Un surcroît de décès en 2020 nettement supérieur à ceux occasionnés par les grippes saisonnières, même les plus fortes », en contradiction totale avec la teneur de la vidéo de Pierre Chaillot qui tente de nous faire avaler que la grippe de 2017, si elle avait eu lieu en 2020, aurait fait plus de morts que ceux occasionnés par le Covid-19 !

La bonne question à se poser : qui est vraiment le plus sérieux, Pierre Chaillot, l'INSEE ou Le Monde ?

On peut également se gratter le cuir chevelu quand on entend notre « expert en statistiques » nous marteler (à partir de 11:00) que le confinement de début 2020 n'aurait eu aucun effet parce que patin-couffin, sans se demander pourquoi les deux pays qui actuellement ont comptabilisé le plus de morts, les Etats-Unis et le Brésil, on commencé par ignorer tout confinement en tablant sur l'immunité collective (ou de troupeau si l'on préfère) et que parmi les pays scandinaves le seul qui n'ait pas confiné, la Suède, est finalement celui qui s'en sort le plus mal. Sans parler de la Chine qui a confiné massivement quasiment dès le début (avec toutefois une courte période de déni...) sans demander son avis à la population avec le résultat que l'on peut voir aujourd'hui. Inutile de donner d'autres exemples (la Nouvelle Zélande entre autres), tous montrent en règle générale, avec peut-être quelques exceptions, que le confinement a bien eu un effet sur la diffusion du virus, ce qui est assez facile à comprendre, car moins on se déplace et moins on a de chances (ou de risques) de passer la bestiole à quelqu'un d'autre ; je ne sais plus qui disait que si toute la population mondiale était strictement confinée le virus serait définitivement vaincu en une quinzaine de jours, ce qui est bien sûr impossible en pratique mais parfaitement plausible dans un monde imaginaire.

Vous aurez remarqué que j'ai écrit plus haut que l'INSEE avait été l'employeur de Pierre Chaillot, ce qui est confirmé par le profil LinkedIn de l'intéressé :

Expérience de Pierre Chaillot à l'INSEE (source LinkedIn)


On ne voit pas dans ce cursus d'expérience particulière dans le département statistiques de l'INSEE, Pierre Chaillot a été essentiellement employé au service informatique des Ressources Humaines, il a cependant passé trois ans en tant que « chargé d'études », poste dans lequel il évoque des « méthodologies statistiques répondant aux besoins des acteurs publics » ou encore une « Mise en œuvre des travaux d’analyses et rédaction de 14 études couvrant l’ensemble des thèmes de la statistique locale », sans que l'on sache vraiment quel était son niveau d'expertise en statistique nationale et ce qu'il en resterait encore aujourd'hui...

On l'a vu, l'INSEE est en désaccord avec lui sur le caractère exceptionnel des décès liés au Covid-19 en 2020 qu'il nie puisqu'il l'attribue simplement au fait que la population a vieilli, ce qui au demeurant est une partie de l'explication comme le reconnait l'article des décodeurs du monde :
La forte hausse de la mortalité en 2020 ne peut pas uniquement s’expliquer par le vieillissement de la population.
Et si Pierre Chaillot nous dit que la grippe de 2017 aurait fait davantage de morts en 2020 que le Covid-19, les Décodeurs a contrario nous affirment que 
Selon un calcul théorique, le bilan du Covid-19 aurait pu osciller entre 60 000 et 65 000 morts si l’épidémie était arrivée en 2017. Dans tous les cas, il s’agit d’un bilan autrement plus important que celui de la grippe saisonnière de 2016-2017.
Alors qui croire, à qui se fier ?

Pierre Chaillot a un cursus scolaire intéressant comme on peut le constater sur son profil LinkedIn :

Education et certifications de Pierre Chaillot (source LinkedIn)


A part le Bafa, que je n'ai pas repris, tout le reste semble en adéquation avec un profil de statisticien : de bonnes bases en mathématiques complémentées par une formation spécifique dans le domaine des statistiques, mais il me semble que ce doit être le cas pour n'importe quel statisticien employé par l'INSEE, je me trompe ?

Alors les statisticiens de l'INSEE sont-ils des incompétents notoires ne comprenant rien aux chiffres qu'ils produisent et les analysant de travers, ou bien notre Pierre Chaillot serait-il, par hasard, atteint d'un syndrome aigu de Dunning-Kruger lui faisant surestimer ses compétences dans la matière ?

Vous comprenez pourquoi j'ai besoin qu'un « bon » mathématicien me vienne en aide sur le coup, car il faut bien le dire je suis un peu déboussolé avec tous les chiffres lancés par les uns et les autres avec des explications qui divergent complètement.

Inutile d'ajouter que les commentaires dans les vidéos ne facilitent pas le démêlage du vrai et du faux ou de l'à-peu-près, comme d'habitude ils contribuent à la confusion générale quand ils ne se contentent pas de simplement bêler avec le troupeau en remerciant l'auteur de les avoir éclairés en leur faisant avaler la fameuse pilule rouge.

A vous de choisir, moi je préfère la jaune.


PS1 - Je dois quand même préciser que tout n'est pas à jeter dans ce qu'explique Pierre Chaillot, il dit beaucoup de choses vraies et enfonce parfois des portes béantes, comme quand il dit que l'hôpital est sous-tension depuis longtemps et que nos dirigeants actuels y sont un peu pour quelque chose (il me semble qu'il a oublié de parler de Sarkozy, mais il dit quand même « depuis trente ans »...)

PS2 - Pierre Chaillot est associé à Laurent Toubiana et Laurent Mucchielli dans une étude désavouée par l'INSEE :

exemple d'affiliation erronée, avec quelqu'un qui ne travaille plus à l'INSEE et travaillait sur le SI RH (source Twitter)

l'Insee n'est associé en aucune façon à cette étude. Aucun des co-auteurs n'y travaille ou n'y est affilié (source Twitter)

L'« étude » en question est visible sur Médiapart dans L’épidémie de Covid-19 a eu un impact relativement faible sur la mortalité en France.

PS3 - Voir aussi :

17 commentaires:

  1. La question est piègeuse dans sa nature même, car compare t-on bien des choses comparables ? Tout particulièrement à propos de la charge portée par les services de réanimation en épidémie de grippe ou de covid. Enfin, tout calcul de létalité doit impérativement être fait pour le même groupe humain (un pays par exemple), à des dates assez comparables (pour éviter des effets de pyramide des âges).

    J'ai fait le calcul de létalité pour la France en mai 2020 (article en libre accès) et je trouvais alors 0.93% avec des services de réanimation encaissant l'afflux de patients. Dans le même article, je calculais que les services de réanimation permettaient alors de faire baisser la létalité de 1.2% à 0.93%. Je pense qu'aujourd'hui la létalité est encore inférieure car les services de réanimation ne sont toujours pas débordés, et qu'ils ont affiné et améliorés les protocoles permettant d'abaisser le taux de mortalité covid dans leur service.

    Je n'ai pas refait le calcul un an plus tard, mais il se pourrait que concernant le covid, la létalité en France soit désormais proche de 0.8%.

    Quant à la grippe, les chiffres les plus consensuels sont de l'ordre de 0.1 à 0.2%, et plutôt 0.2% pour la France et sa pyramide de âges inversée.

    Donc la létalité du covid en France (et pas du covid en général, ça n'a quasiment aucun sens) est environ 4 fois celle de la grippe (en France).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai supprimé vos deux précédents commentaires qui étaient identiques à celui-ci, je présume que vous avez eu des problèmes quand vous avez voulu publier, parfois Blogger me joue à moi aussi de sales tours...

      En tout cas merci, vous confirmez bien que du moins pour la France le Covid-19 fait bien plus de morts que la grippe saisonnière, ce que l'on peut voir avec les articles de l'INSEE, mais je pense qu'on peut aussi admettre qu'il en est de même partout sur la planète à part peut-être quelques exceptions tellement les conditions peuvent varier d'un pays à l'autre. Par exemple on ne peut pas raisonnablement plaider qu'au Brésil ou aux Etats-Unis la grippe soit plus mortelle, ce serait une véritable injure envers les personnels soignants et toutes les victimes, celles qui sont décédées et celles qui traineront pendant longtemps des séquelles plus ou moins graves.

      En fait j'aurais souhaité avoir l'avis d'un mathématicien pour réfuter les explications alambiquées de Pierre Chaillot et savoir si la réfutation des décodeurs du Monde tenait bien la route, sans parler de la réponse de l'intéressé aux décodeurs.

      Pour moi la létalité plus grande du Covid-19 n'a jamais fait de doute, mais j'aimerais simplement une démonstration mathématique sur les arguments pro et con.

      Au sujet de votre article en libre accès vous est-il possible de donner le lien ici ?

      Encore une fois merci pour votre contribution.

      Supprimer
  2. La démonstration mathématique absolue est probablement impossible à obtenir car le chiffre du nombre de cas total (pas seulement ceux déclarés/testés mais vraiment tous les cas) ne peut être que déduit et avec une marge d'incertitude importante (que ce soit grippe ou covid).

    J'ai oublié de préciser que la répartition spatiale des populations (urbanisation) ainsi que les habitus sociaux (serrage de main,embrassade,ou au contraire salut à distance, effusions rares) sont également des facteurs sensibles qui rendent les comparaisons inter-groupes, extrêmement délicates,voire carrément infondées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord pour dire que le problème est complexe étant donnée la grande diversité des cas possibles qui rendent toute analyse extrêmement périlleuse, cependant j'imagine qu'il doit pouvoir être envisageable de réfuter les « arguments » de Pierre Chaillot en utilisant la logique alliée à l'utilisation des statistiques pour avancer son point de vue (point de vue manifestement orienté chez ce monsieur, susceptible donc de générer de nombreux biais cognitifs)

      Quant aux habitudes ayant une influence j'avais déjà écrit au sujet du salut dans les pays asiatiques (je n'avais parlé que du Japon, de la Corée et de la Chine) ainsi que de l'usage ancien du port du masque par les personnes malades afin de ne pas refiler leur rhume ou grippette à leur entourage, ce qui fait que dans ces pays on ne se pose aucune question existentielle sur les « gestes barrières ».

      Supprimer
  3. L'Inserm considère que le nombre de morts en France liés à la covid est sous-estimé par l'Insee qui ne compte pas les décès "à la maison" donc on est bien au-delà des 100 000 actuellement. Par ailleurs la courbe annuelle des décès en France (voir article de la Tribune : https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/quel-est-l-effet-de-l-epidemie-de-sars-cov-2-sur-la-surmortalite-en-france-879740.html?amp=1 ) montre bien 2 beaux pics au moment des 2 vagues. Peut-on attribuer ces deux pics au vieillissement soudain de la population en avril et en novembre...? On peut en douter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « Peut-on attribuer ces deux pics au vieillissement soudain de la population en avril et en novembre...? On peut en douter. »

      Oui, cela rejoint un peu ce que je disais en plaisantant : « si le Covid-19 fait des morts c'est parce que les gens vivent plus vieux, Cqfd. »

      Le Monde publie ce jour une édition spécial Covid-19 (je pense que ce doit être la source de votre info) intitulée « 100 000 morts en France, l'hécatombe Covid-19 » ; un article dans cette édition évoque effectivement des données de l'INSERM qui montreraient que le cap des 100 000 morts a en fait été franchi depuis plusieurs semaines !

      Mais il est vrai que si l'on se renseigne avec Le Monde on doit forcément être un mouton qui a pris sa pilule bleue ;)

      Supprimer
  4. https://medium.com/@korilou/faire-parler-les-chiffres-du-covid-19-en-france-af41cc136912?_branch_match_id=705030587937028370

    RépondreSupprimer
  5. Personne ici n'a les compétences pour parler des chiffres des morts de la grippe-Covid. Vous faites de la branlette entre potes qui ont les même avis, quoi qu'on leur présente comme élément. Restez à la surface des sujets, c'est plus simple !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. « Restez à la surface des sujets »

      Si j'ai bien compris j'ai affaire à monsieur Gorge Profonde, celui qui sait aller au fond des choses et en faire profiter ses copains, c'est cela ?

      « c'est plus simple ! »

      Effectivement c'est bien plus simple de se fendre d'un commentaire qui se voudrait intelligent, en se gardant bien de donner son avis sur la question, là ce serait bien trop compliqué.

      Bonne branlette dans votre coin, personne n'a envie de vous déranger.

      Supprimer
  6. hiver 2017 grands nombre de morts de la...c? heu, non : grippe...laquelle ? Tiens tiens ils ne savent donc pas tout ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûr de bien comprendre, vous pourriez développer svp ?

      Supprimer
    2. "Je ne suis pas sûr de bien comprendre" --->>> cela, on l'avait compris, justement, et peut-être même avant votre propre aveu. Vous parlez du syndrome (sic!) Dunning-Kruger... eh bien si vous connaissez déjà le nom de ce qui agite vos ficelles, c'est toujours un pas de fait dans la bonne direction. Maintenant reste à en guérir par... une bonne dose de circonspection ?

      Supprimer
    3. Vous m'avez l'air de vous y connaitre en matière d'effet DK, mais apparemment vous ne connaissez pas la définition du mot syndrome, c'est pas grave, on va pas en faire une maladie.

      En ce qui me concerne, et j'ai déjà eu l'occasion de l'expliquer, l'effet DK n'a pas de prise sur moi puisque je n'avance aucune théorie personnelle, contrairement à Pierre Chaillot, lequel est démenti par son ancien employeur, l'INSEE, mais aussi par pas mal de monde que je ne citerai pas tellement la liste serait longue.

      Maintenant si vous avez compris ce que voulait exprimer le(la) dénommé(e) constance26 vous êtes libre de nous l'expliquer au lieu de vous contenter de souffler de l'air chaud.

      Supprimer
    4. Ah, j'allais oublier, non seulement vous soufflez de l'air chaud mais vous avez également un problème de vue, à moins que ce ne soit de compréhension (le français n'est peut-être pas votre langue natale ?)

      Relisez calmement mon billet, si possible avec l'aide d'un dictionnaire et en essayant de bien comprendre tous les mots ainsi que leurs assemblages que l'on nomme des phrases, c'est indispensable si vous voulez vraiment comprendre à quel point vous êtes à côté de la plaque en me conseillant « une bonne dose de circonspection », ce dont vous n'avez manifestement pas une once en magasin.

      Supprimer
  7. Auriez vous une idée de la sur-mortalité due à la brutalité de mise à la retraite à 60 ans voire 58 et même parfois 56 ans du fait de la loi MITTERRAND-MAUROY qui a jeté à la porte bon nombre de gens qui n'avaient pas du tout envie de partir ! (effets à partir de 1984-1985, qui n'ont plus l'air d'être accessible au public?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est probablement une bonne question mais qui n'a pas sa place ici car elle est totalement hors sujet. Tant que vous y êtes posez-vous la question de l'impact sur la mortalité des RTT, de l'IVG ou du plan Calcul de de Gaule. Ou des congés payés de 1936. Ou de la défaite de Vercingétorix à Alesia.

      Supprimer