mardi 3 août 2021

Marie-Monique Robin en chute libre et sans parachute

 Jusqu'à présent mon opinion sur Marie-Monique Robin était « seulement » mitigée, je ne savais pas trop si c'était du lard ou du cochon, mais aujourd'hui j'ai enfin la réponse avec ce tweet :

 Marie-Monique Robin

@m2rfilms


Est-il raisonnable de forcer toute la population à se vacciner en pleine pandémie contre un coronavirus qui adore se recombiner avec d'autres virus, y compris ceux qu'on injecte dans les vaccins? Nous avons le droit d'exiger une réponse à cette question.

Bon même moi qui ne suis pas expert en la matière, rien que la première partie de l'interrogation me suffit pour me rendre compte que la dame n'a plus vraiment toute sa tête ; s'il faut attendre la fin de la pandémie (ah, elle au moins reconnait qu'il y a une pandémie contrairement à certains...) afin de vacciner une population, euh, comment dire ? Bon au moins, vous me direz, tous ceux qui seront morts du Covid-19 ne pourront plus mourir suite à leur (non)vaccination, ça au moins c'est un bon point, peut-être est-ce cela que MMR avait à l'esprit.

Mais le plus sot pour elle c'est qu'il y a des commentateurs qui en connaissent un peu plus qu'elle sur le sujet ; petit florilège (c'est moi qui marque en rouge ce qui est intéressant) :

Matthieu Guyot @matthieugdsm ·Jul 15
Replying to
@m2rfilms
Heu... Vacciner après la pandémie, c'est moins utile. Les vaccins à ARN messager ne comprennent pas de virus. France-Soir n'est pas une source d'information. S'y exprimer ou le relayer, c'est le cautionner.
xyloglotte  @xyloglotte1 ·11h
Alors non, la recombinaison, c’est entre deux duplex d’ADN. Les coronavirus, dont le SARS-COV-2, c’est des virus à ARN simple-bring, dont la réplication ne passe pas par une étape ADN. Pas d’étape ADN, pas de recombinaison…
Nounou Ogg @Lizoubidoullio ·10h
Replying to
@m2rfilms
Mais ...il n'y a pas de virus dans les vaccins les plus courants. Et dans les autres il est inactivé donc incapable de se répliquer et donc de se recombiner. Notre meilleure chance contre les variants c'est justement la vaccination.
Franck - Eagle4 (y-geul-fort)  @francktlse ·Aug 2
Replying to
@m2rfilms
Euh.... Dans les vaccins arnm, aucun virus injecté. Pour exiger quelque chose, il faut poser une question moins con déjà non ? Peut-on exiger que francesoir sorte des vraies infos, vérifiées, et non de la merde ? Le gorafi est aussi fiable. Ça, ça serait une vraie avancée
DrChampo Oxyologue @ChampoDr ·20h
Replying to
@m2rfilms
Votre question n'ayant aucun sens (vous mélangez tout, virus, vaccin qui ne contiennent pas de virus pour les ARNm ou des virus à ADN complètement différent et ne pouvant se recombiner...) la seule réponse un peu correcte serait : Kamoulox !
Trollo # Complètement vacciné Moderna @Trollo41248744 ·Aug 2
Replying to
@m2rfilms
Recombiner avec des virus ? Muter plutôt. Mais le pire est à venir : virus injecté dans les vaccins ? Madoué. Est-il raisonnable de twitter ça quand, de toute évidence, on pige broque à tout ça ??? Vous avez 2 min.

Nous avons même Alexander Samuel qui y va de son petit « compliment » :
Alexander Samuel @AlexSamTG ·Aug 2
Replying to
@m2rfilms
Vous réalisez que vous partagez le contenu d'un des pires désinformateurs [Christian Vélot], que cela cause des surmortalités et bien des problèmes en pleine pandémie ?
Quote Tweet
Et de donner en lien un fil Twitter que vous pouvez suivre ici : Thread by @AlexSamTG on Thread Reader App – Thread Reader App

Mais le plus pertinent selon moi est le commentaire de quelqu'un qui a bien compris le problème et le résume d'une admirable manière :
Julien K @AltusDun ·Aug 2
Replying to
@m2rfilms
Est-il raisonnable d'éteindre un feu en plein incendie alors que les flammes adorent se recombiner avec d'autres sources de chaleur et que les lances à incendie provoquent des dommages ? Nous avons le droit d'exiger une réponse à cette question.


Evidemment sur le site de France Soir que Marie-Monique Robin relaie complaisamment (voir "Ne faisons pas un remède pire que le mal" : l'entretien essentiel, avec Christian Vélot) les commentateurs de Christian Vélot n'ont pas la même optique, par exemple :

Xeeldo vous raconteil y a 11 jours
Merci beaucoup à monsieur Velot pour toutes ses informations très pertinentes. Et merci France soir d'avoir permit à ce monsieur d'exprimer ses connaissances. L'information est très souvent tronqué, modelé pour plaire au pouvoir. C'est un plaisir de constater qu'il reste encore des espaces où l'on peut apprendre plus de vérité dans ce monde si corrompu !

Le gars (ou la nénette) a tout comprit (sic), cela se voit au premier coup d'oeil.

Christian Vélot et Marie-Monique Robin, un superbe attelage en plein effort (merci KARAK)


lundi 2 août 2021

Réflexions d'un gros naïf sur le covid-19 et la vaccination

 J'ai toujours su que j'étais un gros naïf, mais cela ne m'empêche pas d'essayer de réfléchir un peu avec mes faibles moyens.

Il parait que le virus reprend du poil de la bête actuellement, même en Chine il fait parler de lui alors qu'on pensait que là-bas « ils » avaient réussi à maitriser l'animal (voir Variant Delta : la Chine affronte sa plus forte vague de contaminations depuis des mois) et c'est le branle-bas de combat dans ma région, l'Occitanie (voir Variant Delta du Covid-19 : l'Occitanie en alerte)

Mais tout ça c'est du pipeau, Marc Girard ne nous a-t-il pas dit qu'il n'y avait pas d'épidémie et encore moins de pandémie ? (voir Correspondance – De l’intérêt d’une vaccination contre le covid : « Il n’y a pas de pandémie, et donc aucun intérêt à chercher un traitement contre rien. »)

On doit bien avouer qu'il faut vraiment être un gros naïf pour ne pas s'apercevoir qu'en réalité on nous ment à tous les étages, ce qui est normal puisque ce sont les hommes-lézards, Bill Gates et George Soros en tête, qui tirent les ficelles qui font bouger les marionnettes comme Macron ; je prends Macron parce que c'est mon président mais si vous n'êtes pas Français vous savez ce qu'il vous reste à faire.

Et tous ceux qui sont pour Macron et sa politique sont forcément non seulement des gros naïfs mais également des collabos (collabos des hommes-lézards cela va sans dire) ; l'autre jour Macron a dit que l'eau ça mouille et il se trouve que je suis plutôt d'accord avec lui, je suis donc un gros naïf de collabo.

Oui parce que je dois vous dire que le passe sanitaire je suis assez pour, car figurez-vous que je me suis fait vacciner et que je trouve normal de pouvoir en profiter hors de la présence de gens qui ne veulent rien entendre de la piquouse pour des motifs divers et avariés comme « on n'a pas assez de recul » ou « ça empiète sur mes libertés » ou « le vaccin c'est pour les gros naïfs qui se font manipuler par les hommes-lézards » ou que sais-je encore.

Mais tentons de faire un minimum le point sur la situation depuis la position du gros naïf que je suis ; essayons d'y voir un peu plus clair sur le virus et sur la vaccination, sans toutefois entrer dans des détails techniques car j'ai beau être un gros naïf je sais quand même éviter l'ultracrépidarianisme dunning-krugerien qui nous guette tous.

Chérie, viens voir ! J'ai trouvé des informations qui ont échappé aux plus grands scientifiques et médecins du monde.


Quand on jette un rapide coup d'oeil en arrière on se rend vite compte que dès le début de la pandémie (ou soi-disant pandémie selon maitre Girard) on avait une vision assez naïve, euh je veux dire assez réaliste des choses ; par exemple le 26 avril 2020 le Financial Times, ce torch..., ce journal contrôlé par les illuminati et les reptiliens (à parts égales) avait déjà estimé que les chiffres du Covid étaient...sous-estimés de 60% ! Dans Global coronavirus death toll could be 60% higher than reported on pouvait voir les graphiques trompeurs suivants :

Les taux de mortalité ont grimpé bien au-delà des moyennes historiques dans de nombreux pays qui ont été confrontés à des épidémies de Covid-19.

Les taux de mortalité ont grimpé en flèche dans les zones urbaines du monde entier, avec une surmortalité globale bien plus élevée que les chiffres de Covid-19 rapportés.

Le gros naïf que je suis se doit d'insister sur la date de ces informations : le 26 avril 2020, soit quelques mois seulement après le début de la pandémie !

La méthodologie du FT pour en arriver à la conclusion que les chiffres du Covid-19 tels que rapportés étaient bien plus faibles qu'en réalité est expliquée ici :

To calculate excess deaths, the FT has compared deaths from all causes in the weeks of a location’s outbreak in March and April 2020 to the average for the same period between 2015 and 2019. The total of 122,000 amounts to a 50 per cent rise in overall mortality relative to the historical average for the locations studied.
Pour calculer le nombre de décès excédentaires, le FT a comparé les décès, toutes causes confondues, survenus au cours des semaines de l'épidémie apparue dans un lieu donné, en mars et avril 2020, à la moyenne de la même période entre 2015 et 2019. Le total de 122 000 correspond à une augmentation de 50 % de la mortalité globale par rapport à la moyenne historique des lieux étudiés.
Pour le dire autrement, en mars et avril 2020 les décès rapportés dans 14 pays comme ayant été causés par le Covid-19 s'élevaient à 77 000 alors que la surmortalité calculée par le FT dans ces mêmes 14 pays était elle de 122 000, soit 45 000 morts de plus (donc environ +60%) ; par ailleurs, dans ces 14 pays étudiés la surmortalité de la période mars-avril 2020 s'avère être 50% plus élevée que la moyenne des années 2015-2019.

Cela met au passage un sérieux coup dans les gencives de Pierre Chaillot qui s'était cru autorisé d'affirmer que la surmortalité en France en 2020 était due...à l'augmentation de la durée de vie ! (voir Pierre Chaillot, décodeur ou déconneur de l'éco ?) ; on rappellera utilement que Pierre Chaillot a été un temps utilisé par l'INSEE, ce repaire de reptiliens qui se sont désolidarisés de leur ancien employé qui ne voulait pas être pris pour un gros naïf.

Statisticiens de l'INSEE cherchant le moyen d'asservir les gros naïfs au moyen de graphiques trompeurs.


Donc pour résumer nous savions dès avril 2020, il y a plus d'un an déjà, qu'un virus s'attaquait à l'ensemble de la planète et que les chiffres « officiels » de la mortalité étaient en-dessous de la réalité.

Nous le savions mais pourtant nous sommes de gros naïfs, ne l'oublions pas.

Et puisque nous parlons de ces chenapans de l'INSEE voyons voir ce qu'ils nous disent aujourd'hui, après tout quand on est un gros naïf il faut l'être jusqu'au bout du bout.

Dans Synthèses pluriannuelles − Nombre de décès quotidiens le graphique suivant reprend les années 2015 à 2021 en y ajoutant 2003 avec sa canicule exceptionnelle :

Décès quotidiens en 2020 et 2021 comparés aux cinq dernières années (2015-2019) et à la canicule de 2003

Il est également précisé ce qui suit :
Note : ensemble des décès, transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l'Insee. Compte tenu des délais de transmission et de gestion, l’Insee publie les décès de 2021 jusqu’au 21 juin. Ces données sont provisoires.
Lecture : le 1er avril 2020, 2 811 décès ont eu lieu en France, contre 1 684 en moyenne à la même date au cours des cinq années précédentes.
Champ : France
Source : Insee, statistiques de l’état civil
On constate aisément que les pics de surmortalité ont une cause bien connue :
  • en 2003 la canicule
  • en 2020 le Covid-19
Les pics de grippes saisonnières sont même mentionnés, ce qui permet de bien se rendre compte que le Covid-19 est bien plus mortel (mais n'oublions pas, nous sommes de gros naïfs)

Autre constatation, en 2020 il y a bien eu deux vagues qui ont été particulièrement mortelles, une au printemps et l'autre à l'automne.

Enfin dernière constatation (et après ce sera tout, quoique...) les périodes de confinement ont semble-t-il eu pour effet de « casser » les courbes de mortalité, mais comme nous sommes de gros naïfs cela ne doit probablement pas avoir le moindre rapport, n'est-ce pas ?

Maintenant si l'on zoome sur les trois années 2019-2020-2021 voici ce que nous donnent les reptiliens de l'INSEE dans Évolution du nombre de décès depuis le 1ᵉʳ juin 2021 − Nombre de décès quotidiens :

Nombre de décès par jour depuis 2019


Avec la précision suivante :
Note : ensemble des décès, transmis par voie dématérialisée ou par voie papier par les mairies à l'Insee. Compte tenu des délais de transmission et de gestion, l’Insee publie les décès jusqu’au 21 juin. Ces données sont provisoires.
Source : Insee, état civil
Que constate-t-on ? (encore !)

En 2021 il y a bien eu une légère surmortalité par rapport à 2019 et 2020 dans les deux premiers mois de l'année, ce qui semble normal puisqu'en 2019 il n'y avait pas de Covid-19 et en 2020 il n'avait pas encore fait trop de dégâts ; en 2019 c'est apparemment la grippe saisonnière qui expliquait la petite boursouflure de janvier et février, en 2020 celle-ci est restée en sourdine et en 2021 on le sait, le Covid-19 faisait toujours quelques victimes par-ci, par-là, mais ces dernières se sont raréfiées au point qu'en mai les courbes des trois années se confondent (remember, en 2020 mai c'est post-confinement...) et en juin 2021 on se retrouve...en sous-mortalité !

Alors attention, l'INSEE nous précise bien que les chiffres sont provisoires, on peut donc penser, même si l'on est un gros naïf comme moi, que la courbe va se redresser un peu quand toutes les données seront connues, mais quand même, quand même !

Oui quand même, on se pose la question qui tue (pardon j'aurais pas dû la faire celle-là), à savoir : mais elles sont où toutes ces morts causées par la vaccination ?

Oui je sais, c'est une question de gros naïf.

Mais pour en revenir au Covid-19 lui-même, il parait que ce sont les vieux qui sont le plus atteints, voire :

Taux d'incidence - France
Nombre de cas par semaine pour 100 000 habitants (source CovidExplorer)


Mazette, les jeunes semblent avoir la pêche en ce moment, non ?

Libérons nos rêves.


Covid-19 : "94% des patients en réanimation ne sont pas vaccinés", alertent des médecins réanimateurs de région Paca (source francetvinfo)

Pour ce patient les rêves ont-ils été libérés ?

Question de gros naïf, oui je sais.


vendredi 30 juillet 2021

Le Groenland rend-il les gens cons ?

 C'est fou (dans tous les sens du terme) ce que le Groenland fait dire comme bêtises chaque fois qu'on en parle.

On connait tous la fable du Groenland vert qui aurait entrainé sa colonisation du temps d'un certain Erik Le Rouge à un moment où il faisait un peu moins froid qu'auparavant, il y en a qui vont même (voir Il y a 1 000 ans, le Groenland était vert et sans glace) jusqu'à affirmer que cette ile aurait été alors entièrement couverte de végétation, d'où son nom ; évidemment la glace recouvre le Groenland presque entièrement depuis belle lurette (voir Pierre Taberlet : « Quand le Groenland était vert ») et les Vikings ont pu profiter d'une courte fenêtre pendant laquelle les conditions étaient « acceptables » pour eux dans deux toutes petites zones situées à l'ouest de l'ile (voir Histoire Erik Le Rouge pour quelques détails supplémentaires)

Aujourd'hui toutes les mesures montrent que le Groenland perd régulièrement de la glace, mais on trouve toujours des gugusses pour nier l'évidence.

Ainsi un certain Rémy Storm, qui sur Twitter déclare sa « passion pour la #météo et le #climat et les phénomènes intenses (orage/tempête/neige) », se tire une rafale dans les deux pieds avec ce qui suit en réponse à World Meteorological Organization :

RémyStorm

@ROrage09


Replying to
@WMO and
@PolarPortal
À tient !! Sa parle des informations alarmistes qui arrange hein !! Malheureusement pour vous on va rappeler que les dernières semaines ont battu des records de gains de glaces dans la durée et pas sur un jour comme aujourd'hui avec un deficit thermique marqué , sacré alarmistes

On passera sur le français approximatif, voici ce que notre « passionné » montre comme carte à l'appui de ses élucubrations :

Source Surface Conditions: Polar Portal

Ainsi monsieur Rémy Tempête non seulement ne sait pas écrire correctement dans sa langue natale (je pars du principe qu'il est Français) mais également il ne sait pas lire un graphique et tire de celui qu'il montre des conclusions opposées à la réalité ! Sans parler du fait qu'il ne connait pas la définition du « bilan de masse de la surface » ou SMB (Surface Mass Balance).

Sur la carte qu'il exhibe fièrement on voit nettement que le bilan de masse de la surface à la date du 28 juillet est nettement...déficitaire ! Ce n'est évidemment pas toujours le cas comme on peut le constater sur le graphique du bas, ça fluctue, parfois ça gagne, d'autres fois ça perd, mais le plus important est bien de préciser que ce SMB ne tient pas compte du vêlage des glaciers, lequel entraine un déficit quasi constant comme on peut le voir quand on regarde la bonne page qui n'a malheureusement pas été actualisée depuis août 2019 (mais ils foutent quoi ces Danois ?) :

Source Mass and Height Change: Polar Portal

La contribution à la hausse du niveau marin figure dans le graphique du bas, ça augmente continuellement en tendance à long terme et il n'y a aucune raison pour que ça redescende étant donné que les températures sont toujours à la hausse.


Climactualités - juillet 2021


ENSO

Le 30/07/2021 : climate.gov/enso

LA NIÑA WATCH

The central tropical Pacific Ocean is in a neutral climate state, but experts now think there is a 55% chance that La Niña will return this fall and last through Northern Hemisphere winter.

SURVEILLANCE DE LA NIÑA

Le centre de l'océan Pacifique tropical est dans un état climatique neutre, mais les experts pensent désormais qu'il y a 55 % de chances que La Niña revienne cet automne et dure tout l'hiver de l'hémisphère Nord.
Index ENSO de 2012 à 2021 (source weather.plus)

Index ENSO de 1950 à 2021 (source weather.plus)

*****

GISS L-OTI anomalies de températures vs 1881-1910


Le 30/07/2021 : data.giss.nasa.gov

Anomalies de températures pour le mois de juin 2021 par rapport à la période de référence 1881-1910.

Rappel des années précédentes (à partir de 2016, année la plus chaude) avec leur classement :

  • année 2020 : 1.24 => 2
  • année 2019 : 1.21 => 3
  • année 2018 : 1.08 => 5 
  • année 2017 : 1.17 => 4 
  • année 2016 : 1.26 => 1


*****


Polar Science Center

Le 30/07/2021 : psc.apl.uw.edu

Anomalie du volume de la glace de mer arctique

Le volume de la glace de mer est calculé à l'aide du système pan-arctique de modélisation et d'assimilation de l'océan glacé (PIOMAS, Zhang et Rothrock, 2003) développé à l'APL/PSC. Les anomalies pour chaque jour sont calculées par rapport à la moyenne sur la période 1979 -2016 pour ce jour de l'année afin de supprimer le cycle annuel. Le cycle annuel moyen du modèle du volume de la glace de mer sur cette période va de 28 000 km3 en avril à 11 500 km3 en septembre. La ligne bleue représente la tendance calculée à partir du 1er janvier 1979 jusqu'à la date la plus récente indiquée sur la figure 1. Les zones ombrées représentent un et deux écarts types des résidus de l'anomalie par rapport à la tendance de la figure 1 et des écarts types par rapport à la moyenne journalière 1979-2017 de la figure 2.

Fig.1 Anomalie du volume de la glace de mer arctique de PIOMAS mise à jour une fois par mois. Les anomalies quotidiennes de volume de la glace de mer pour chaque jour sont calculées par rapport à la moyenne de 1979 à 2020 pour ce jour de l'année. Les points de repère sur l'axe des temps se rapportent au premier jour de l'année. La tendance pour la période de 1979 à aujourd'hui est indiquée en bleu. Les zones ombrées indiquent un et deux écarts-types par rapport à la tendance. Les barres d'erreur indiquent l'incertitude de l'anomalie mensuelle tracée une fois par an.

Fig. 2 Volume total de la glace de mer arctique d'après PIOMAS montrant le volume du cycle annuel moyen, ainsi que de 2011 à 2020. Les zones ombrées indiquent un et deux écarts types par rapport à la moyenne.

Mise à jour annuelle

L'année 2020 s'est terminée avec un volume moyen annuel de glace de mer qui était le troisième plus faible jamais enregistré avec 13 500 km³, avec des chiffres de volume très similaires pour les années récentes de faible volume annuel (2011, 2012, 2016, 2019). 2017 détient toujours le record de volume annuel avec 12.800 km³

Mise à jour mensuelle de juin 2021

Le volume moyen de la glace de mer arctique en juin 2021 était de 15 500 km3. Cette valeur est la 6e plus faible jamais enregistrée pour le mois de juin, soit environ 1 100 km^3 de plus que le record établi en 2017. Le volume de glace mensuel était 45% inférieur au maximum de 1979 et 28% inférieur à la valeur moyenne pour 1979-2020. Le volume de glace moyen de juin 2021 était environ 0,8 sigma au-dessus de la ligne de tendance 1979-2020. La fonte des glaces en juin a été assez rapide pour les dernières années (Fig 4).
Fig 4 Comparaison des anomalies quotidiennes du volume de glace de mer par rapport à 1979-2019.

La carte des anomalies d'épaisseur de glace pour juin 2021 par rapport à 2011-2020 (Fig 6) montre des anomalies divisées en deux moitiés, l'une positive et l'autre négative.
Fig 6. Anomalie de l'épaisseur de la glace PIOMAS pour juin 2021 par rapport à 2011-2020.

Les anomalies négatives s'étendent du nord du Groenland et le long de l'archipel canadien, les zones au nord du Groenland présentant à nouveau une très faible épaisseur de glace comme les années précédentes (voir notre article récent). Des paires de fortes anomalies positives et négatives existent le long de la Sibérie, indiquant une source dynamique de variabilité, bien que les températures élevées dans la mer de Laptev jouent probablement un rôle également. Les séries chronologiques d'avril (Fig 8) pour les deux ensembles de données ne présentent aucune tendance apparente au cours des 11 dernières années. La comparaison avec la série chronologique de 43 ans 1979-2021 souligne l'importance de la variabilité naturelle dans les séries chronologiques relativement courtes telles que celles actuellement disponibles dans le CS2.

Fig 8. Séries chronologiques de l'analyse multi-capteurs CryoSat-2/SMOS (AWI/ESA) et de l'anomalie du volume de la glace de mer PIOMAS pour le mois d'avril

Fig 11. Volume moyen annuel de la glace de mer selon PIOMAS

*****

Arctic Data archive system (ADS)

Le 30/07/2021 : ads.nipr.ac.jp/vishop/#/extent)
Evolution de la banquise arctique.



Evolution de la banquise antarctique.

Evolution globale des deux banquises arctique et antarctique.

Historique des Climactualités (l'Arctique est mentionné en premier ; en bleu les valeurs minimalesen jaune les maximales ; la valeur entre parenthèses est la variation par rapport à l'année précédente)


Moyenne des années 1980 à la même date : 9,08 + 16,77 = 25,85

Juillet 2021 : 6,38 + 17,39 = 23,77 (+1,48)
Juin 2021 : 9,09 + 14,81 = 23,90 (+0,33) 
Mai 2021 : 11,29 + 11,66 = 22,95 (+0,54)
Avril 2021 : 12,82 + 8,48 = 21,3 (+0,78)
Mars 2021 : 13,62 + 5,53 = 19,15 (+0,65)
Février 2021 : 13,73 + 3,02 = 16,75 (-0,35)
Janvier 2021 : 13,43 + 3,50 = 16,92 (-0,13)
Décembre 2020 : 12,07 + 7,07 = 19,14 (+0,23)
Novembre 2020 : 9,71 + 14,19 = 23,90 (+0,77)
Octobre 2020 : 6,02 + 17,94 = 23,95 (-0,33)
Septembre 2020 : 4,08 + 18,81 = 22,88 (+0,22)
Août 2020 : 4,06 + 18,43 = 22,48 (+0,26)
Juillet 2020 : 5,78 + 16,51 = 22,29 (-0,17)
Juin 2020 : 9,18 + 14,39 = 23,57 (+0,80)
Mai 2020 : 10,83 + 11,58 = 22,41 (+1,35)
Avril 2020 : 12,60 + 7,92 = 20,52 (+1,30)
Mars 2020 : 13,56 + 4,94 = 18,50 (+0,94)
Février 2020 : 14,30 + 2,81 = 17,10 (+0,64)
Janvier 2020 : 13,63 + 3,42 = 17,05 (+0,56)
Décembre 2019 : 12,26 + 6,65 = 18,91 (+0,99)
Novembre 2019 : 9,85 + 13,27 = 23,13 (-0,67)
Octobre 2019 : 7,06 + 17,21 = 24,28 (+0,01)
Septembre 2019 : 4,31 + 18,35 = 22,66 (-0,03)
Août 2019 : 4,34 + 17,89 = 22,23 (-0,27)
Juillet 2019 : 6,08 + 16,39 = 22,46 (-0,65)
Juin 2019 : 9,09 + 13,68 = 22,77 (-1,01)
Mai 2019 : 10,88 + 10,18 = 21,06 (-0,61)
Avril 2019 : 12,56 + 6,66 = 19,22 (+1,07)
Mars 2019 : 13,73 + 3,83 = 17,56 (+0,19)
Février 2019 : 14,02 + 2,44 = 16,46 (+0,47)
Janvier 2019 : 13,48 + 3,01 = 16,49 (+0,35)
Décembre 2018 : 11,85 + 6,07 = 17,92 (-0,97)
Novembre 2018 : 10,54 + 13,26 = 23,8 (+0,48)
Octobre 2018 : 7,18 + 17,09 = 24,27 (-0,82)
Septembre 2018 : 4,68 + 18,01 = 22,69
Août 2018 : 4,8 + 17,7 = 22,5
Juillet 2018 : 6.67 + 16.44 = 23.11
Juin 2018 : 9.19 + 14.59 = 23.78
Mai 2018 : 11.02 + 10.65 = 21.67
Avril 2018 : 12.82 + 6.33 = 18.15
Mars 2018 : 13.87 + 3.50 = 17.37
Février 2018 : 13.68 + 2.31 = 15.99
Janvier 2018 : 12.68 + 3.46 = 16.14
Décembre 2017 : 11.76 + 7.13 = 18.89
Novembre 2017 : 10.07 + 13.25 = 23.32
Octobre 2017 : 7.82 + 17.27 = 25.09
Septembre 2017 : pas de stats

jeudi 29 juillet 2021

Vaccin et allergie, les deux mamelles du nouveau complotisme ?

 Un jeune homme de 22 ans (voir Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech) est mort peu de temps après avoir été vacciné, il n'a pas fallu longtemps avant que certaines réactions arrivent sur les téléscripteurs du bon docteur de Lorgeril :

jc 28/07/2021 À 14:05

La mort, lundi 26 juillet, d’un jeune homme de 22 ans habitant à Sète, quelques heures après une première injection du vaccin anti-Covid Pfizer …

Contacté par Le HuffPost, le responsable du centre de pharmacovigilance de Montpellier, le professeur Jean-Luc Faillie, explique qu’une enquête est en cours et qu’un dossier sera transmis à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) “dans la journée”.

Une probable allergie alimentaire

Les centres de pharmacovigilance n’ont pas pour habitude de communiquer sur les dossiers en cours, mais vu la portée médiatique de ce décès, le professeur a souhaité préciser que l’enquête “s’oriente beaucoup vers un problème d’allergie alimentaire qui ne semblerait pas être en relation avec la vaccination”.

En effet, selon Jean-Luc Faillie, Maxime Beltra avait des antécédents allergiques importants. “Il y a probablement eu une exposition à un allergène qui a eu lieu après la vaccination”, explique-t-il.
Michel de Lorgeril 28/07/2021 À 15:32
Ben voyons…
C’est faute au petit verre de rouge !
Avec des pharmacovigilants pareils, le travail est bien fait !
Déplorable…
Moi ce que je trouve déplorable c'est le commentaire du bon docteur, qui enchaine :
Philippe 29/07/2021 À 07:55

Les allergies alimentaires mortelles en quelques minutes ça existe,rarement petit verre de rouge, souvent arachides que d’autres aliments
Michel de Lorgeril 29/07/2021 À 10:03

Certes !
Tout à coup comme ça sans prévenir et juste après une vaccination ?
Vous plaisantez ?
Déclaration obligatoire !
Moi ce que je trouve marrant c'est l'étonnement naïf de de Lorgeril, à moins qu'il ne soit vraiment sérieux, auquel cas c'est encore plus...déplorable !

Alors je vais rappeler, en reformulant, ce que j'écrivais déjà il y a peu dans Aujourd'hui toutes les morts sont causées par les vaccins contre le Covid-19. Quoique. : à chaque moment il y a des gens qui meurent ou tombent malades, par conséquent il y a une certaine probabilité pour que quelqu'un qui meurt ou tombe malade ait été vacciné peu de temps auparavant étant donné qu'une partie de la population a reçu ses deux doses (une seule pour le Janssen) ; et si toute la population était complétement vaccinée alors cette probabilité serait maximale.

Dans ces conditions il n'est a priori pas anormal que l'on constate que des gens meurent peu de temps après leur vaccination ; et si l'on veut incriminer le vaccin il faut alors apporter la preuve que c'est lui et lui seul qui a causé la mort, or dans le cas présent quelle preuve apporte le docteur de Lorgeril ?
Terry 29/07/2021 À 17:22

Les chocs anaphylactiques n’interviennent pas forcément dans les minutes qui suivent l’événement déclencheur. La preuve, une de mes soeurs a fait un choc après plusieurs jours avec un médicament pris quotidiennement pendant une quinzaine de jours.
Le vaccin peut être responsable mais on ne le saura jamais vu l’empressement qu’a la pharmacovigilance à classer l’affaire. Circulez, y’a rien à voir !
Michel de Lorgeril 29/07/2021 À 18:12

Vous comprenez tout !
Moi ce que je comprends c'est que le docteur de Lorgeril a décidé une fois pour toutes que le vaccin était le responsable de la mort de ce jeune de 22 ans. Sans apporter la moindre preuve évidemment.

Moi non plus je n'ai absolument aucune preuve que le vaccin n'y soit pour rien, comme je n'ai aucune preuve que ce que le jeune homme a mangé, plusieurs heures APRES l'injection mais juste AVANT son malaise ayant entrainé sa mort, y soit pour quelque chose.

Simplement je le répète : à chaque moment quelqu'un meurt ou tombe malade etc.

Et si ce jeune homme n'avait pas été vacciné mais s'était rendu au restaurant pour y manger ce qu'il a mangé ce soir-là, serait-il mort de la même façon ou aurait-il survécu ? Mystère et boule de gomme.

Cependant il était allergique et a apparemment mangé quelque chose qu'il ne pouvait pas supporter, d'où l'oedème de Quincke dont il avait déjà été victime par le passé.

Alors est-ce que le cocktail de l'allergie déclarée vers 22 heures, alliée à la vaccination reçue vers 14 heures, soit environ 8 heures auparavant, a été la cause du décès, certains spécialistes en doutent fortement ; dans Que sait-on du décès de Maxime Beltra, 22 ans, survenu après avoir reçu une dose de vaccin ? le professeur Jean-Luc Faillie, Directeur du Centre Régional de Pharmacovigilance de Montpellier, nous dit ceci :
[Le rassemblement des informations pour communiquer le dossier à l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM)] est encore en cours, mais je peux déjà vous dire que l’on ne s’oriente pas vers une imputabilité franche du vaccin. Beaucoup d’éléments penchent vers une allergie alimentaire [...] Généralement, le choc [de la réaction allergique] est quasiment immédiat. On ne peut pas considérer que des effets qui surviennent plus de trois heures après l’exposition soit de l’anaphylaxie.

Et il n'est pas le seul de cet avis ; dans Mort de Maxime Beltra : l'allergie alimentaire privilégiée, une enquête ouverte on trouve les noms de deux autres spécialistes : 

Pour plusieurs médecins allergologues interrogés par le Figaro, "ce n'est certainement pas une allergie au vaccin". Il faut rester prudent, d'autant plus qu'on ne connaît pas le dossier médical. Mais si un choc anaphylactique doit survenir, il se manifeste dans l'heure qui suit la vaccination, voire dans les 15 à 30 minutes après l'injection", explique notamment le Pr Frédéric Bérard. Le Pr Frédéric de Blay, responsable du service d'allergologie du CHU de Strasbourg et président de la société française d'allergologie confirme également l'analyse de son confrère "un choc anaphylactique survenant 9 heures après la vaccination, cela n'est jamais arrivé. A priori, ça ne ressemble pas du tout à une anaphylaxie due à un produit injectable".
Mais ces trois spécialistes ne sont pas isolés, ainsi dans Décès de Maxime Beltra : si c'était le vaccin, "une réaction se serait manifestée dans les minutes qui suivent" on nous donne un quatrième nom :
[L'oedème de Quinke] est la réaction allergique la plus grave. Elle se provoque à cause d'éléments qui pénètrent le corps, comme l'injection ou l'ingestion de médicaments, une piqûre d'abeille, ou l'ingération d'aliments", explique le docteur Jean-Luc Menardo, allergologue à Montpellier. [...] Pour le Dr Menardo, il est difficile d'établir un lien avec le vaccin. "Les personnes qui ont des allergies ont un risque de faire une réaction au vaccin, mais c'est infime, et elle se manifeste dans les minutes qui suivent. Il est mort quelques heures après, donc il y a très peu de risque que ce soit le vaccin". Maxime a reçu sa première dose lundi à 14 h, il est décédé à 23h.
Mais nous avons un cinquième nom à vous transmettre, et l'information vaut le coup qu'on s'y attarde ; dans Que sait-on du décès de Maxime Beltra, 9 heures après l'injection du vaccin Pfizer ?  nous avons les explications suivantes :
Interrogée par Ouest France au mois d'avril dernier, le Dr Isabelle Bossé, allergologue et présidente du syndicat français des allergologues (Syfal), expliquait qu'il n'y avait pas de contre-indication à la vaccination pour les personnes qui font des allergies d’œdème de Quincke : "La réaction allergique dite "œdème de Quincke" n'est que le symptôme, il faut savoir quel est l'allergène qui provoque ces réactions, mais les allergies au polyéthylène glycol sont rarissimes, donc pas de contre-indication à la vaccination." Concernant les allergies alimentaires, l'allergologue précise que "tous les vaccins sont autorisés car il n'y a aucun lien entre les allergies alimentaires et les composants des vaccins".
Nous avons donc une belle brochette d'allergologues qui nous assurent que la probabilité pour que le vaccin soit en cause est infime, pour ne pas dire inexistante, mais de Lorgeril, lui, est plutôt de l'avis de Florian Philippot :
Florian Philippot

@f_philippot


La mort suite à vaccination de #maximebeltra semble authentique. Voir ci-dessous. Tragique. Pensée pour ce jeune, en parfaite santé, pour ses proches. Le pouvoir doit immédiatement supprimer le #PasseSanitaire qui transforme insidieusement ce vaccin en produit de consommation !
La mort de Maxime Beltra récupérée à la volée par un fasciste, quelle belle référence pour le bon docteur de Lorgeril !

Florian Philippot est d'accord avec de Lorgeril, à la place de celui-ci je me poserais des questions...