Nombre total de pages vues

lundi 31 août 2015

Archimonde, une école du Monde?

Ce 27 août j'étais avec mon personnage principal sur le dernier boss de Warlord of Draenor : Archimonde.

En arrivant sur le raid je m'aperçus que le nombre de déterminations était déjà à 8, donc cela voulait dire 8 défaites subies par le groupe que je rejoignais.

Nous arrivâmes bientôt à 10 déterminations (le plafond, il n'est pas possible de dépasser ce niveau) ce qui signifiait 50% de dégâts en plus + 50% de points de vie en plus + 50% de soins reçus en plus!




Malgré ce "bonus" nous allions encore faire une demi-douzaine d'essais avant de terrasser le boss.

Ce qui veut dire beaucoup de temps et de patience pour la majorité des intervenants participant à la lutte.

En fait personne ne connaissait vraiment la stratégie, et certains ne comprenaient pas pourquoi ils mourraient ou prenaient tant de dégâts, malgré le fait assez évident qu'ils n'étaient pas de simples débutants.

Si nous avons réussi ce jour là c'est essentiellement parce que personne (enfin très peu de monde) ne s'est découragé et n'a quitté le groupe, ce qui a permis au final d'arriver à la victoire tant méritée.

Un jour plus tard je revenais sur Archimonde avec un autre personnage (un reroll) mais cette fois l'échec fut lamentable et patent : le groupe n'avait pas la même cohésion et les défections furent nombreuses, je fus obligé de partir voyant l'état de déliquescence du groupe et le niveau atteint par certains en matière d'invectives.

Tout cela pour dire que WoW, pour qui connaît un minimum, est une véritable école de vie où l'on peut trouver le meilleur, quand il y a une véritable entente et participation positive de chacun des membres du groupe, comme le pire quand les insultes pleuvent pour un oui ou pour un non.

Dans WoW il n'y a pas que des joueurs adolescents, il y a aussi beaucoup d'adultes, des hommes et des femmes quasiment à parité, c'est donc une représentation qui vaut ce qu'elle vaut de notre société, certes non significative au sens statistique et scientifique, mais suffisamment fidèle à ce que l'on peut rencontrer à titre personnel dans la vie réelle pour lui apporter une certaine attention.

Je ne sais pas si des thèses de doctorat en sociologie ont déjà été présentées en prenant WoW comme exemple d'une microsociété réelle, mais si ce n'est pas le cas je pense qu'il serait intéressant qu'un étudiant s'y attèle un jour ou l'autre.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire