Nombre total de pages vues

jeudi 17 décembre 2015

La prochaine guerre du réchauffement climatique : nucléaire vs énergies renouvelables?

Décidemment je n'arrive pas à décrocher, peu de temps après avoir dit que j'étais "fatigué" du thème du réchauffement climatique, voilà que je tombe sur un article intéressant sur HotWhopper et que cela m'incite à publier un article!

Le sujet n'est pas de savoir si oui ou non il y a un réchauffement climatique et si celui-ci est oui ou non provoqué par l'homme et si cela sera oui ou non néfaste si on ne fait rien pour le contrer, non le sujet porte sur les moyens de palier les énergies tirées du carbone (pétrole, gaz, charbon)

Certains, comme James Hansen, pensent que l'on devra utiliser le nucléaire, et cela le plus rapidement possible et à grande échelle, si l'on veut limiter le réchauffement de la planète afin d'éviter la catastrophe prévue.

D'autres, comme Naomi Oreskes, pensent qu'au contraire les énergies renouvelables, du moins aux USA, peuvent parfaitement prendre le relais des énergies fossiles.

Il semblerait qu'à partir d'aujourd'hui la discussion, et la "guerre" entre partisans d'une solution ou d'une autre, porterait donc sur les moyens de se débarrasser des énergies fossiles, et non plus sur la réalité du réchauffement climatique.

C'est à mon avis aller un peu vite en besogne, et je pense que si effectivement ce sujet deviendra de plus en plus d'actualité, il ne faut toutefois pas se faire trop d'illusions sur l'abandon des thèmes préférés des négateurs du réchauffement climatique qui continueront pour la plupart à prêcher pour une continuation de nos émissions de CO2.

La clique des négateurs, encore appelée les "climatosceptiques", va donc à mon avis s'enrichir et se diversifier, sachant en plus que lesdits climatosceptiques sont également en majorité des défenseurs de l'énergie nucléaire!

Et il va être intéressant de voir des personnes comme James Hansen se trouver en fait sur le même terrain d'entente que les climatosceptiques...





 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire