Nombre total de pages vues

jeudi 5 janvier 2017

2017, le crépuscule du climatoscepticisme ?

En ce début d'année il est de bon ton de faire des prévisions, même l'Express nous gratifie de celles de son astrologue de service, c'est tout dire...

Ainsi j'apprends que Jupiter est à mes côtés (je ne m'en étais pas rendu compte jusqu'à présent) et que « 2017 est une année d'expansion et d'affirmation de [mon] pouvoir personnel », rien que ça. Et que « ça risque de chauffer de fin février à mi-avril, début août et fin septembre » ce qui présage de températures largement au-dessus de la normale, en tout cas pour ces périodes-là. Quant à la forme on me prédit « gare à la surchauffe si [je] tire[...] trop sur la corde!  », donc je vais essayer de garder du mou et ça fera baisser le thermomètre je pense, ce qui sera bénéfique pour la planète (ma petite contribution personnelle)

Plus sérieusement on est en droit de se poser des questions sur ce qui va vraiment se passer cette année.

Aux USA le Donald va prendre ses fonctions dans quinze jours et bien malin qui peut dire ce qu'il fera de ses quatre années ; soit il respecte ses promesses de campagne et fait tout ce qu'il a dit qu'il ferait, et on peut s'inquiéter ; soit il fait le contraire ou autre chose parce qu'il n'a pas le choix et alors ses électeurs se rendront compte qu'il les a trumpés, mais est-ce que ce que pensent ses électeurs l'intéresse réellement...?

En France le scénario d'un second tour Fillon-Le Pen se précise, même s'il est encore bien trop tôt pour tirer des conclusions définitives ; cependant on voit mal comment Fillon, qui a gagné la primaire de la droite et du centre, ne serait pas au second tour ; quant à la personne qui lui fera face on voit également assez mal comment elle pourrait venir du Parti socialiste en pleine décomposition ; Macron pourrait éventuellement créer une surprise, mais mon petit doigt me dit que la baudruche se dégonflera dans la ligne droite finale, alors que la Marine bénéficie d'un effet Trump-Brexit-DAESH-chômage qui pour le coup s'apparente à une conjonction d'astres favorable pouvant la gratifier d'un score bien plus élevé que son géniteur en 2002.

La Russie essayera peut-être de tirer parti de son avantage actuel sur la scène internationale face à des américains et des européens absents, mais montrer ses muscles n'est pas la même chose que de s'en servir, et ce n'est pas la piteuse démonstration de force (ou de farce) en Syrie qui fera illusion très longtemps ; la Russie n'est rien d'autre qu'un tigre de papier qui profite de la situation.

En parlant de tigre de papier, la Chine ne fera pas beaucoup plus parler d'elle que d'habitude mais avancera à son pas ; c'est elle le futur maitre du Monde et elle le sait, pas besoin de gonfler ses biceps pour impressionner la galerie, donc 2017 ne verra à mon avis rien de spécial la concernant, ce n'est que dans quelques décennies que l'on se rendra compte, en se retournant vers le passé, comment on s'est fait manger à la baguette.

Et pour le climatoscepticisme me direz-vous, puisque c'est l'objet de mon billet ?

Pas besoin d'être grand devin, comme Benoit Rittaud qui avait prévu une chute brutale des températures pour les années 2010, entre autres prophéties non réalisées, pour se rendre compte que les jours du climatoscepticisme sont comptés.

Pour ceux qui en douteraient encore il suffirait de visionner la pathétique vidéo de Claude Allègre, faisant partie de la pitoyable contre-COP22, pour apercevoir comme une allégorie de ce qu'est en train de devenir le climatoscepticisme, à savoir un vieux monsieur à la limite du gâtisme et racontant n'importe quoi.

Je ne m'aventurerai pas à faire de prévisions en matière de devenir climatique pour 2017 ou pour les décennies à venir, pourtant je m'interroge quand je vois l'étrange comportement de l'Arctique qui se met notamment à fondre au moment où il devrait reconstituer ses stocks de glaces...
  • Au cours de l'Holocène, la banquise pérenne n'a sans doute jamais complètement disparu, même si elle était très fortement réduite en superficie il y a 6 000 à 8 000 ans17. Au maximum thermique de l'Holocène, le climat de l'Arctique était de quelques degrés plus chaud qu'au XXe siècle18. Des recherches supplémentaires ont de plus montré que le déclin de la banquise était sans précédent depuis au moins 1 500 ans19. L'étude ne remontant pas plus loin dans le passé, notons tout de même que la désintégration des plateformes glaciaires d'Ellesmere, vieilles de 4 500 ans est en cours20
En ce qui concerne les températures enregistrées au-delà du 80ème parallèle nord, on peut faire la comparaison entre 2012, année du dernier minimum de surface enregistré, et 2016 :


Bien que 2016 n'ait pas battu le record de 2012 on peut raisonnablement s'attendre à ce que 2017 le fasse.

Quant aux températures globales, les scientifiques prévoient prudemment que 2017 sera moins chaude que 2016 qui bénéficiait d'un fort El Niño, mais imaginons un instant qu'en réalité 2017 soit encore plus chaude que 2016, n'y aurait-il pas matière de s'inquiéter un peu...?

Si c'était le cas je ne vois pas trop ce que les climatosceptiques pourraient trouver comme « arguments », à part bien sûr de dire et répéter que les données sont truquées, falsifiées, bidonnées, maquillées, trafiquées, etc. et que les scientifiques ne savent rien.

Mais bientôt leur voix deviendra inaudible, telle celle d'Allègre qui n'a pas fait un tabac dans sa dernière prestation.

Donc oui, peut-être que 2017 est ce fameux tipping point, ou point de basculement ou de non retour, c'est-à-dire l'année où le climat va réellement commencer à s'emballer entrainant avec lui les climatosceptiques dans la fosse commune menant à l'oubli progressif mais inéluctable ; il en restera toujours quelques uns comme il reste encore des négationnistes de la Shoa, mais, contrairement à ces derniers qui sont passibles de poursuites pénales, les climato-(ir)réalistes, comme ils se nomment eux-mêmes,  ne finiront que sujets à moqueries et à haussements d'épaules.




2 commentaires:

  1. On va quand même se souhaiter une bonne année 2017 et les meilleurs vœux de santé, bonheur pour vous et les proches! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je vous souhaite la même chose évidemment !

      Supprimer