Nombre total de pages vues

samedi 10 octobre 2015

200 cons et fiers de l'être!

Ca ne s'invente pas, les climato-sceptiques de Skyfall, qui se sont depuis peu autoproclamés climato-réalistes, viennent de déclarer urbi et orbi qu'ils viennent de franchir le cap des 200 c.., pardon, adhérents, en nous gratifiant de la photo de l'aréopage des têtes (dé)pensantes à la fin d'un repas plus ou moins arrosé (quelques verres ont encore un peu de vin rouge, peut-être était-il piqué?)

Sur la photo figurent notamment Benoit Rittaud et Christian Gérondeau qui sont les deux personnes à peu près connues du public (ils doivent être connus de 5 % de la population, et encore je compte très large)

C'est à partir de là qu'ils comptent "sortir des choses très bientôt"...

Le plus comique c'est la reconnaissance dans l'article que l'amicale des foreurs et des métiers du pétrole (on est priés de ne pas rigoler) venait de rejoindre le Collectif, on ne peut pas être plus transparent sur les motivations de ces clowns.

Et ils en rajoutent en mentionnant que le journal libéral l'Opinion leur apporte tout son support suite à l'intervention de NKM.

Bon, pas de quoi fouetter un chat aussi, 200 personnes, c'est 0,0003% de la population française...

Mais comme l'espoir fait vivre et qu'il faut se rassurer comme on peut, cela ne les empêche pas de proclamer que "nous nourrissons l’espoir que bougent enfin les lignes" et que "Si le Collectif continue à engranger des soutiens comme maintenant, nous atteindrons la masse critique dont nous avons besoin pour peser pour de bon"!

La masse critique, ça doit être d'atteindre quelque chose comme 0,0009% je pense.

Ah oui et j'oubliais ce fameux syndrome de projection psychologique qui leur fait dire : "Nombreux en effet sont ceux qui vivent comme un réconfort de voir qu’ils ne sont pas les seuls à éprouver consternation, tristesse ou énervement devant les excès actuels autour du climat qui affaiblissent la science autant qu’ils détournent l’attention des vrais enjeux contemporains" (c'est moi qui souligne en gras)

Je vous l'ai dit, on est priés de ne pas rire.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire