Nombre total de pages vues

jeudi 5 mai 2016

Croissance et réchauffement climatique

Jean Gadrey nous donne une intéressante information à laquelle personne ne s'attendait jusqu'ici:


  • Ce graphique [...] représente l’évolution, en base 100 en 1945, du revenu « réel » (c’est-à-dire déduction faite de l’inflation) moyen des Américains. La courbe du bas correspond au revenu moyen de l’immense majorité (les 90 % les moins riches), et celle du haut aux 10 % les plus riches. [...] Pour les 10 % du haut, c’est l’envolée, avec beaucoup de hauts et quelques bas vite surmontés. Pour les 90 %, la tendance est à la baisse : le point d’arrivée, en 2014, se situe nettement en dessous du niveau de 1973 : on peut parler de décroissance !
Ce graphique me fait penser à la courbe des températures telle qu'elle est vue d'une part par les scientifiques, d'autre part par les climatosceptiques.

Le plus comique c'est que la courbe "climatosceptique", celle qui ne monte pas, représente en fait peu ou prou la proportion des scientifiques qui acceptent le réchauffement climatique d'origine humaine (elle est supérieure à 90% en vérité) et inversement, la courbe "scientifique" qui se détache nettement de la précédente représente l'autre "communauté".

Je ne serais pas étonné si on me disait qu'il y a une corrélation entre hausse des revenus et climatoscepticisme, mais ce n'est qu'une hypothèse n'est-ce pas.



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire