Nombre total de pages vues

jeudi 11 août 2016

Le sentier des trois lacs à Graulhet

Aujourd'hui petite balade de la matinée pour se dégourdir les jambes et se préparer à plus costaud le week-end prochain (En-Beys prévu)

J'ai choisi un court circuit en forme de huit, pas très loin de chez moi de façon à ne pas avoir à me lever aux aurores, le sentier dit des trois lacs à côté de Graulhet.

Je ne suis pas allé au troisième lac situé à l'est (tracé en rouge) n'ayant pas jugé utile de faire ce détour sur du macadam pour voir un vulgaire lac de retenue sans grand intérêt.


Le tracé n'est pas parfaitement balisé et j'ai un peu tâtonné au début au niveau de l'église Notre-Dame-des-Vignes ; voici en rouge le chemin que j'aurais dû prendre (visible également sur la précédente photo au début du parcours) :


Les indications du topo-guide étant assez vagues ainsi que le balisage sur le terrain, je me suis fié à la mini carte pour m'orienter, je savais que je ne pouvais pas aller me perdre très loin (et puis tous les chemins mènent à Rome dit-on)

En fait je me suis (très légèrement) égaré devant l'église, peut-être ébloui par son immense beauté...


...ou peut-être simplement parce que le topo disait exactement :
  • [...] Passer à gauche du monument [i.e. l'église]. Descendre par une petite route. Au croisement de routes, monter à droite et parvenir à une intersection.
Et de fait en réexaminant la carte c'est à peu près ce que j'ai respecté, je suis passé à gauche de l'église, j'ai descendu une petite route qui m'a amené à une intersection où j'ai pris à droite pour parvenir à une autre intersection...d'où j'aurais dû arriver si j'avais suivi le balisage jaune !

En ce qui concerne le balisage jaune il était parfois assez défraichi et intermittent, donc je conseillerais de ne pas trop se fier à lui et de faire confiance à la carte qui dans ce cas-là s'avère indispensable (et à mon avis une carte routière Michelin devrait suffire)

Autrement il s'agit d'une balade campagnarde tranquille, dans des paysages champêtres et bucoliques parsemés de champs, de bois et de fermes, le tracé alternant macadam plus ou moins bien entretenu (mal entretenu ça me va bien dans ces circonstances) et chemins de terre et/ou d'herbe bordés de haies plus sauvages qu'entretenues soigneusement.

Serpent de route à travers les côteaux, près de La Nougayrié.

Près du lieu-dit La Souque.

Le lac de Nabeillou, point de départ et d'arrivée.
A faire en famille en été ou en arrière-saison quand on n'a pas envie de trop s'embêter.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire