Nombre total de pages vues

lundi 17 octobre 2016

Le glaçon est en train de fondre

Un bon dessin vaut mieux qu'un long discours parait-il, et une bonne animation vaut encore mieux qu'un bon dessin !




C'est quand même un peu plus parlant que ça :

Étendue de la banquise arctique (avec au moins 15% de glace de mer) - source nsidc

Ou ça :


Étendue moyenne de la banquise arctique pour les mois de septembre de 1979 à 2016 - source nsidc

Nos amis climatosceptiques s'extasient sur le fait que l'étendue de la banquise en 2016 n'a pas battu le record de 2012 et cherchent par tous les moyens à nous faire croire qu'en fait la banquise augmente au lieu de diminuer, par exemple chez le clown Anthony Watts :

Étendue de la banquise arctique, croissance entre le 1er et le 24 septembre - source wattsupwiththat

Où là aussi prendre les gens pour des cons en leur montrant une courte période (24 jours de septembre) et en affirmant, par le truchement de David Whitehouse, qu'il y aurait un hiatus de dix années dans le déclin de la banquise arctique !

A l'appui ce beau graphique :


Étendue moyenne de la banquise arctique pour les mois de juin de 1979 à 2016 - source wattsupwiththat

Vous pouvez vous demander pourquoi juin ? Cependant ce graphique ne diffère pas significativement de celui montré plus haut et concernant les mois de septembre, quand l'étendue est à son minimum annuel ; quoi qu'il en soit, pour les mois de juin ou septembre n'y change pas grand chose, la tendance est à la baisse régulière avec quelques hauts suivis de bas plus importants, mais ce qui est en définitive le plus important est qu'il y a deux choses à considérer :
  1. la superficie de la banquise (le choix des climatosceptiques à défaut d'autre chose plus favorable pour eux)
  2. le volume de la banquise (ce qui compte vraiment)
Et en ce qui concerne le volume (la vidéo en tête de ce billet) difficile de nier la sévère diminution au fil des ans.

Et pour savoir ce que l'on nous projette pour les années qui viennent :

Données PIOMAS - Volume moyen minimum de la banquise arctique - sources arctic-news et arctischepinguin

Bref avec la tendance actuelle (depuis 1979 jusqu'à 2016) il est plus que probable qu'il n'y aura plus de banquise entre 2020 et 2025 (à son minimum de septembre bien entendu !)

*****

Lectures additionnelles :


3 commentaires:

  1. Le phénomène est désormais irréversible et on verra la banquise arctique disparaître quasiment totalement. Quand exactement on ne le sait guère car cela dépend de la variabilité naturelle mais que sont quelques années au regard des décennies/siècles qui sont à venir.

    RépondreSupprimer
  2. A noter que la banquise antarctique s'est montrée particulièrement anémique cette année. Les climatosceptiques passent ce fait sous silence alors qu'ils hurlaient quand cette dernière battait des records d'extent.

    http://nsidc.org/arcticseaicenews/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien ce que je disais : "la banquise antarctique est très loin de battre des records d'extension et en fait semble plutôt être en train de faire machine arrière, l'avenir nous dira évidemment si la décrue annoncée se produit, mais force est de constater qu'aujourd'hui sa surface diminue." (http://sogeco31.blogspot.fr/2016/09/des-nouvelles-fraiches-en-provenance.html)

      Quant à l'Arctique, après un mois de septembre où le "regel" a été plus rapide que la normale (ce dont wuwt s'est gargarisé) on a le mois d'octobre qui au contraire fait de la résistance et bat même l'année record 2012 ! (http://arctic-news.blogspot.fr/2016/10/arctic-sea-ice-extent-again-at-record-low-for-time-of-year.html) Cela non plus les climatosceptiques ne vont pas le claironner.

      Supprimer