Nombre total de pages vues

mardi 22 novembre 2016

Va-t-il falloir voter Le Pen pour éviter Fillon ?

Le titre de ce billet est une boutade, je préfère annoncer la couleur tout de suite afin que personne ne se méprenne.

Il ne faut pas escompter que quelqu'un ayant une « sensibilité de gauche » et ayant voté Chirac en 2002 pour éviter Le Pen père se mette en 2017 à voter pour la fille afin d'éviter Fillon ; si c'est le choix qui nous est proposé en mai prochain il faut espérer que le jour de l'élection soit suffisamment  radieux pour justifier une virée à la montagne plutôt que dans l'isoloir où le seul bulletin envisageable serait blanc.

Mais nous n'en sommes pas encore là et il n'est pas certain que ce soit vraiment le duo Fillon-Le Pen qui se retrouve au deuxième tour.

Tout d'abord, même si les choses semblent bien mal engagées pour Juppé, il n'est pas encore battu, et si Fillon a surpris tout le monde au premier tour de la primaire de la droite et du centre, Juppé pourrait lui aussi surprendre son monde au deuxième tour (même si personnellement je n'y crois pas trop)

Ensuite Bayrou, si Fillon était vainqueur de la primaire, se présenterait probablement, soutenu alors par...Juppé qui pense lui aussi que le programme de Fillon est « dangereux » !

Par ailleurs entre Fillon et Le Pen il n'y a pas de grandes différences sur certains sujets notamment sociétaux, Fillon est un catholique opposé personnellement à l'avortement, et même s'il ne compte pas remettre en cause ce droit s'il était élu, cette prise de position à mon avis pourrait plaire à une partie de l'électorat du FN, siphonnant une partie des votes lepénistes.

A gauche on ne sait pas encore trop ce qui va se passer, Hollande est bien capable non seulement de se présenter à la primaire de gauche mais en plus il est bien capable de la remporter !

Et à l’extrême gauche les déçus du hollandisme pourraient se rabattre sur Mélanchon.

Et puis il y a Macron, l’électron libre qui se dit de gauche  mais agit en penchant (et pensant) à droite, donc difficile à classer pour savoir s'il va pomper des voix d'un côté ou de l'autre...

Dans ces conditions voici mon pronostic pour le premier tour de la présidentielle, en allant de l'extrême gauche à l'extrême droite :
  • Mélanchon : 20%
  • Hollande : 20%
  • Macron : 20%
  • Bayrou : 20%
  • Fillon : 20%
  • Le Pen : 20%
Pour ceux qui me diraient que je suis nul en maths je leur répondrais que oui, je suis nul en maths, mais je l'assume.

Par contre Fillon, le « nouveau Thatcher », est nul en économie, mais lui ne le sait pas, il se croit encore dans les années 1980 quand « on » était persuadé, après avoir lu Milton Friedman, que pour relancer la croissance d'un pays il fallait faire une confiance aveugle au secteur privé, sabrer dans les dépenses publiques et diminuer fortement les impôts des plus riches, en plus évidemment de déréguler tout ce qui pouvait l'être ; on a vu ce que ça a donné en 2007-2008.



Non, décidément je pense que j'irai me balader en montagne après tout.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire