Nombre total de pages vues

mardi 26 avril 2016

Emmanuel Le Roy Ladurie et Guillaume Séchet climatosceptiques, vraiment? (1)

Hier j'ai reçu deux des livres que j'avais commandés, dont celui-ci:


Je suis donc en mesure d'affirmer que miniTAX est un bouffon (mais avais-je vraiment des doutes?)

Evidemment je n'ai pas eu le temps de lire les quelques 400 pages du livre, mais un survol rapide a suffit pour me convaincre.

Rappelez-vous, miniTAX affirmait dans Climat et santé:
  • 22.  miniTAX | 13/04/2016 @ 9:07 Paul AUBRIN (#21), chroniques de l’excellent Guillaume Séchet qui, contrairement aux greluches qui se dandinent chaque soir à la télé devant la carte du temps, est un vrai passionné de météo, qui travaille beaucoup par analogues et qui fait de bonnes prévisions. Séchet qui soit dit en passant est … climato-sceptique, bien plus que Philippe Verdier (un climato-sceptique tiède, qui n’est sceptique que sur les versets économiques de la litanie giecienne). Et malin avec ça car il ne s’est pas fait viré pour apostasie comme Verdier, pas encore.
    Par contre, je ne vois pas où il aurait dit qu’il y avait une canicule par an de 39 à 50…
  • 37.  miniTAX | 20/04/2016 @ 11:45
    Il faudra nous expliquer comment « l’excellent Guillaume Séchet » a pu co-écrire un livre avec Emmanuel Leroy-Ladurie ( http://documents.irevues.inist…..sequence=1) alors que ce dernier n’est en rien climatosceptique (http://sogeco31.blogspot.fr/20…..e-roy.html), bien au contraire.
    Mano (#30), L’explication, c’est que Séchet a co-écrit avec Leroy-Ladurie pour la simple raison que les livres de Leroy-Ladurie sont climato-sceptiques, banane (la preuve, l’Histoire du Climat depuis l’An Mil a été longuement abordé sur… Skyfall). Mais pour comprendre ça, encore faut-il s’intéresser à ce qu’a écrit Leroy-Ladurie au lieu de se contenter de ses génuflexions à la FARCE. Bon, je sais, demander à un réchauffiste de s’informer, c’est comme pisser dans un violon…
Ainsi miniTAX est pris la main dans le pot de confiture, en train de pisser dans un violon au lieu de s'informer convenablement.

Il y a 3 possibilités:
  1. soit miniTAX n'a pas lu Leroy Ladurie, dans ce cas c'est un affabulateur;
  2. soit miniTAX a lu Leroy Ladurie et ne l'a pas compris, dans ce cas c'est un imbécile;
  3. soit miniTAX a lu Leroy Ladurie et l'a compris, dans ce cas c'est un menteur.
Il est même probable qu'il soit un peu de tout cela: il a lu quelques bribes de Leroy Ladurie mais n'a pas tout compris, et du peu qu'il a compris il en fait un compte rendu exactement inverse pour coller à son idéologie.

Alors qu'est-ce qui me fait dire que miniTAX raconte n'importe quoi au sujet d'Emmanuel Leroy Ladurie et de Guillaume Séchet?

La quatrième de couverture

 
D'abord le premier reflexe d'un acheteur c'est de regarder la quatrième de couverture qui en principe a reçu l'agrément de l'auteur même s'il ne l'a pas écrite lui-même, et qu'y lit-on?
  • [à partir de 1860] un nouvel épisode tiède s'est imposé progressivement [...] qui prend nettement, depuis 1911, le caractère d'un réchauffement.
  • Emmanuel Leroy Ladurie [...] étudie cette phase de réchauffement, dont l'actualité médiatique s'est emparée sans toujours la situer suffisamment dans son contexte de longue durée.
  • Au terme de cette big history multicontinentale, les perspectives ne sont pas rassurantes: le très vif réchauffement constaté depuis 1980 pourrait bientôt poser des problèmes extrêmement difficiles à l'humanité...
A priori, tout cela ne semble pas très "climatosceptique", on pourrait même dire que le livre verse dans le catastrophisme tant décrié par les climatosceptiques comme miniTAX!

Mais la quatrième de couverture sert surtout à attirer le chaland et elle est parfois plus sensationnaliste que ce que raconte l'auteur lui-même dans son livre.

Alors allons voir un peu ce que raconte Leroy Ladurie en faisant un survol rapide (une lecture plus approfondie suivra, mais j'ai un autre livre en cours donc elle attendra un peu)

Les remerciements

 
Un bon indice pour savoir de quel côté penche Leroy Ladurie on le trouve dès la page 9, celle des remerciements, où l'on peut lire (entre autres, j'ai choisi les plus connus) les noms de
Comme on peut le constater, que des climatosceptiques avérés que Leroy Ladurie remercie chaleureusement pour leur contribution à son livre!

Il remercie également Guillaume Séchet ainsi que Daniel Rousseau; le premier est météorologiste et a ouvert ses archives personnelles dont plus de deux cents graphiques, couvrant une période allant de la fin du XIXe siècle jusqu'au début du XXIe; le deuxième est météorologiste et climatologue, basé au siège de Météo-France à Toulouse, il a fourni lui aussi des "documents précieux" qui ont alimenté de grandes parties du livre.

Daniel Rousseau a fait l'objet d'un billet sur le blog d'Olivier Berruyer que personne n'oserait qualifier de climatosceptique...

Quant à Guillaume Séchet on a beau regarder un peu partout sur internet, ce qu'on peut en dire c'est que s'il est climatosceptique alors il le cache très bien! En fait bien au contraire, on peut par exemple lire ici:
  • GUILLAUME SECHET
    19 ans de météo BFM TV

    Quel est, selon vous, l’exemple le plus concret du réchauffement climatique?
    La fonte des glaces de l’Arctique, que l’on peut mesurer précisément avec un satellite depuis 1979. C’est une preuve irréfutable. Elles se rétractent.

    Qu’attendez-vous de cette COP 21? Que tous les pays s’unissent, que l’on aboutisse à des mesures concrètes. On est à la veille d’un bouleversement qui va s’accélérer.

    Si vous deviez réaliser un sujet sur le thème de la COP 21, quel en serait l’angle? Où en est-on par rapport à la fonte du permafrost (sols gelés, ndlr) en Sibérie et quelles conséquences cela entraîne ?

    Que répondez-vous aux climatosceptiques? On a le droit d’avoir son opinion, mais ils me surprennent. La fonte des glaces de l’Arctique est une preuve irréfutable. Les périodes de temps chaud se prolongent de plus en plus.

    Quels gestes faites-vous au quotidien pour préserver la planète? Je suis assez écolo. Je circule en voiture électrique, je trie mes déchets.
Mince alors, pas vraiment très climatosceptique tout ça...

La justification du titre

 
 Nous trouvons un autre indice page 13, là où Leroy Ladurie explique pourquoi il a choisi le titre Le réchauffement de 1860 à nos jours.

Son précédent ouvrage se terminait justement en 1860, date de la fin du petit âge glaciaire (PAG), le début de la débâcle des glaciers alpins.

Il y a d'abord un premier réchauffement, de 1860 à 1880, qui déclenche le recul initial.

Et il ajoute, je le cite, que cette "séquence réchauffante" de 1860 à 1880 et des années 1890 sera relayée ensuite, non sans quelques fraicheurs intermédiaires, par le réchauffement long et soutenu qui caractérisera le XXe siècle (puis le XXIe) de 1911 à nos jours.

Dans ces quelques lignes pas de mention d'un quelconque hiatus ou plateau ou pause des températures, Emmanuel Leroy Ladurie considère le climat sur le long-terme, exactement ce que ne savent pas faire les climatosceptiques.

Conclusion

 
Comme je n'ai pas eu le temps de tout lire en une nuit (miniTAX aurait certainement pu, lui, en tournant les pages avec ses pieds) je me contenterai ici de mentionner ce que j'ai pu tirer de la conclusion d'Emmanuel Leroy Ladurie.

Causes de la déglaciation à partir de 1860? Leroy Ladurie invoque la réduction des chutes de neige hivernale, avec des étés exceptionnellement chauds (1868 ou 1893)

Mais il ajoute que "le vrai (en italiques dans le texte) réchauffement durable, qui va persister avec des hauts et des bas, jusqu'à nos jours, ne commence "pour de bon" (entre guillemets dans le texte) qu'à partir de 1911-1920 (avec quelques tièdes anticipations quand même dans les 1890's et pendant les étés très chauds de 1904-1906)"

Il place même une sorte de frontière en 1989, qu'il qualifie de "révolution du chaud".

Mais il remonte à 1975-1976 pour dire qu'à cette date le réchauffement "repart de plus belle" en s'interrogeant: "simple fluctuation? ou bien les industriels ont-ils dépollué les aérosols jusqu'alors vomis par leurs cheminées d'usines?  ou tout simplement la croissance économique mondiale est-elle à ce point intense que plus rien ne résiste à l'invasion du CO2: le réchauffement deviendrait irrésistible? On note en tout cas, post-1980, une prise de température beaucoup plus nette que dans la première phase de réchauffement du XXe siècle, antérieurement à 1950"

Mais le plus intéressant est quand il déclare que "ce réchauffement de longue durée n'est pas que favorable; est-il aussi producteur ou prédicteur de catastrophes, comme l'indiquent avec force le GIEC et aussi les médias (pas toujours à tort, tant s'en faut)? N'est-il point [...] créateur de croissance?

Il prend alors l'exemple (simpliste d'après lui) du tourisme balnéaire: "la croissance des activités "plagistes" [...] n'a pu être que boostée par de tels phénomènes, météo ou climatiques..."

 Mais pour le ski "un complexe catastrophique pointe à l'horizon"!

Comme dirait ma grand mère "il y a du bon et du mauvais".

Leroy Ladurie ne nie pas d'ailleurs qu'il y ait eu des effets positifs sur l'agriculture, notamment sur la qualité du vin et le rendement en sucre de la betterave.

Mais il ajoute qu'"un réchauffement modéré"ne peut être que positif pour nombre de productions agricoles [...].Seul un risque accru de sécheresse excessive pourrait être dangereux".

Il fait la liste d'un certain nombre d'avantages liés à ce réchauffement modéré, dont certains sont évidents:
  • allongement de la période de végétation
  • hausse du CO2 => accroissement de la production végétale (avec cependant effet de saturation non mentionné*)
  • extension des cultures en altitude
  • gels tardifs moins agressifs (avec cependant risques de gelées printanières...)
  • augmentation de la productivité des feuillus et résineux avec migration vers le nord
Ce passage est peut-être à l'origine du mythe du "CO2 c'est la vie" ou "CO2 is plant food" que l'on rencontre si souvent chez les climatosceptiques (qui dans ce cas ne nient nullement le réchauffement climatique mais tentent désespérément de le justifier en lui trouvant des aspects positifs)

Cependant il a été démontré à plusieurs reprises qu'un réchauffement trop rapide (ce qui est le cas actuellement) pouvait être globalement néfaste, en tout cas ce n'est pas si simple que "le CO2 c'est la vie", comme on peut par exemple le constater ici, ici, ici ou encore ici.

Mais Leroy Ladurie enchaine en disant que "dans la plus longue durée, c'est maintenant (en contraste avec ce qui précède), la négativité ou la dangerosité de la croissance thermique circumplanétaire qu'il faut évoquer"

Suit alors une liste de "périls" que l'on a peine à voir sous la plume d'un climatosceptique:
  • hausse des températures mondiales au cours du prochain siècle;
  • montée lente et modérée, néanmoins périlleuse, du niveau de la mer;
  • acidification des océans;
  • fusion de la calotte arctique;
  • quasi disparition des glaciers dans diverses régions du globe;
  • destin peu clair de l'Antarctique;
  • épisodes de sécheresse;
  • dessèchement des sols consécutif à l'évaporation accrue du fait du réchauffement;
  • danger particulier pour les zones tropicales et équatoriales;
  • désertification du continent noir;
  • menaces innombrables sur les espèces animales et végétales;
  • inondations plus fréquentes
Climatosceptique Leroy Ladurie, vraiment?



Il faut un peu plus qu'une journée pour assimiler la somme d'informations contenue dans le livre d'Emmanuel Leroy Ladurie.

MiniTax a prouvé qu'il n'avait pas lu une ligne de ce livre, ou alors qu'il n'y avait rien compris, ou alors qu'il avait choisi de délibérément enrôler Leroy Ladurie dans le camp des climatosceptiques "à l'insu de son plein gré" .

MiniTAX est un bouffon qui raconte n'importe quoi et le fait qu'il rencontre sur Skyfall une audience attentive en dit long sur le sérieux de ce site.


 *****

Déni de réalité

 
  • 105.  testut | 26/04/2016 @ 13:16 Mano (#104),
    Mano vous vous fatiguez pour rien ; il neige en ce moment en Alsace et je ne peux pas planter mes patates qui sont en général en terre à la Saint George ; je suis donc allé sur votre lien, et j’ai vu cela
    MiniTAX est […] qui raconte n’importe quoi et le fait qu’il rencontre sur Skyfall une audience attentive en dit long sur le sérieux de ce site.
    et puis j’ai vu cela
    Aucun commentaire:
    Enregistrer un commentaire

    Ce n’est pas la peine de vouloir étaler ici votre confiture qui n’intéresse personne
  • 106.  Nicias | 26/04/2016 @ 13:34
    un certain miniTAX qui prétend que Ladurie et Séchet sont climatosceptiques
    Il n’a jamais prétendu cela ici. Je pense que vous ne comprenez pas ce que vous lisez, pas besoin d’aller sur votre blog le confirmer.
  • 107.  Manivelle | 26/04/2016 @ 14:40
    Nicias (#106)
    Je pense que vous ne comprenez pas ce que vous lisez
    Non seulement il ne comprend pas ce qu’il lit mais il étale sans sourciller, avec fierté, abondamment et naïvement devant tous toute l’incompréhension et l’étendue du bordel qu’il y a dans sa tête.
    A votre avis c’est le propre des…. ?
    *********, merci.
  • 110.  ardeche07 | 26/04/2016 @ 15:13
    testut (#105),
    Il neige aussi en région parisienne.
    A Trappes la température est de 1.8°C à 14h00.
    Dire que le mois de Mai s’approche à grand pas…
    Un 26 avril le plus froid depuis 40 ans sans doute
    Et moi, même dans le sud, je chauffe, je chauffe, pas moyen de me passer de ce foutu chauffage lol
    Température négative jusqu’à Salon de Provence ce matin
 
*****

* Compléments d'informations sur le rôle du CO2 dans l'accroissement de la production végétale:




4 commentaires:

  1. Il y a quelques années, miniTax prétendait réfuter les propos de Le Roy Ladurie en brandissant un texte de 1844 dû à l'abbé Cochet, sur les vignobles normands : http://www.bmlisieux.com/normandie/cochet01.htm

    Ou alors, il tenait des propos stupéfiants sur les vikings au Groenland en inventant de toute pièce des sites archéologiques connus de lui seul…

    C'était assez marrant de le lire et de le contredire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En matière de propos stupéfiants Nicias n'est pas en reste, il conteste que miniTAX ait prétendu que Leroy Ladurie et Séchet soient climatosceptiques (http://www.skyfall.fr/2016/04/11/climat-et-sante/#comment-151422) et ce sur le même fil de commentaires!

      Et pour couronner le tout il me dit que je ne comprends pas ce que je lis!

      Si ça ce n'est pas du déni de réalité alors comment peut-on le qualifier?

      Supprimer
  2. Minitax est l'exemple parfait de l'idéologue borné. Ce gars est une véritable caricature vivante, qui serait prêt à devenir réchauffiste si le réchauffement climatique conduisait à une baisse des impôts et taxes...

    Robert

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en suis même pas sûr, il est tellement borné qu'il ne me semble plus capable de changer d'avis sur le RCA, et si celui-ci conduisait à une baisse des impôts il trouverait bien des raisons pour dire qu'il s'agit encore d'une arnaque.

      Supprimer