Nombre total de pages vues

mercredi 20 avril 2016

Explications sur la stabilité du niveau des mers et océans

Comme chacun le sait la fonte des glaces n'entraine pas la hausse du niveau des mers, contrairement à ce qu'on essaie de nous faire croire pour nous effrayer.

D'ailleurs les glaces ne fondent pas, mais c'est un autre sujet que nous traiterons quand nous aurons cinq minutes à perdre.

Une étude scientifique revue par les paires vient de sortir pour démontrer le mécanisme en jeu.

Extrait:
  • The water that’s already in the oceans absorbs most of the moisture it can. H2O only “soaks up” its favorite molecules of water, and it’s close to saturation point. It manages to grab a bit more water from molecules that are close to its favorite bands, but it can’t do much more, because there are not many left-over atoms at the right moisture. In other words the effectiveness of water as a liquid becomes ever more marginal with greater concentration.
Eh oui, c'est aussi simple que cela.

Certains scientifiques ne sont cependant pas entièrement d'accord avec cette théorie, ils se divisent essentiellement en deux parties:
  1. ceux qui pensent que le surplus d'eau déversé dans les océans produit, à cause du poids additionnel, un affaissement de leur plancher, de telle façon que le niveau à la surface reste toujours constant;
  2. ceux qui pensent que, la Terre étant plate (cette théorie de la Terre plate est actuellement discutée, mais il faut admettre qu'il n'y a pas consensus sur la question), le surplus d'eau se déverse sur les bords, et que par conséquent le niveau d'eau ne peut pas monter (c'est un peu comme une baignoire dont l'eau s'évacue même si vous laissez le robinet ouvert, l'expérience a été tentée à plusieurs reprises et a toujours donné les mêmes résultats, prouvant la justesse de la théorie) 
Il est d'ailleurs significatif que la théorie de la Terre plate soit maintenant enseignée dans les écoles, démontrant ainsi son sérieux et clouant le bec à tous les plato-sceptiques.

Il va sans dire, mais ça va mieux en le disant, que les deux dernières théories peuvent se combiner, et même qu'elles peuvent former un tout avec la première mentionnée, donnant ainsi lieu à la "théorie du tout" encore appelée théorie de la saturation pesante sur les bords qui permet de concilier tout et son contraire, comme cela tout le monde il est content.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire