Nombre total de pages vues

samedi 2 avril 2016

Encore un caca nerveux de Marc Girard

Je ne sais pas ce que le bon docteur Marc Girard a contre Irène Frachon, mais il ne tarit pas de critiques à son encontre.

Dans son dernier opus il en remet une couche, voici le résumé qu'il en donne:
  • RÉSUMÉ - La parution récente d’un rapport de la Cour des comptes faisant un bilan fort critique de la "loi Bertrand" n’est que la énième confirmation de la position d’emblée très sceptique prise sur le présent site à propos de la pseudo-affaire Médiator, dont on a toujours soutenu qu’elle n’avait visé qu’à occulter bien plus significatif en matière de scandale médico-pharmaceutique. Dans les lignes qui suivent, on explique plus précisément pourquoi cette loi tant célébrée par les médias (et par les politiques) n’avait aucune chance de résoudre la question pourtant grave des conflits d’intérêts.
On aurait donc affaire à une "pseudo affaire Médiator" qui aurait servi  à "occulter bien plus significatif en matière de scandale médico-pharmaceutique".

On attend encore de Marc Girard qu'il nous fasse, concernant l'"affaire du Médiator", un résumé compréhensible de tous et exempt du verbiage dont il a l'habitude de truffer ses billets assassins.

A ma connaissance ce n'est pas Marc Girard qui a porté à l'attention du grand public le scandale du Médiator, et s'il y a un scandale encore plus important que celui dénoncé par Irène Frachon, on attend de Marc Girard qu'il veuille bien le faire entendre au même grand public; pourquoi ce qui a été si facile pour une pneumologue brestoise inconnue il n'y a pas si longtemps que cela serait si difficile pour un expert de la trempe de Marc Girard?

Mais peut-être que Marc Girard estime qu'il n'a pas à "fricoter" avec la presse pour faire entendre sa voix, et c'est vrai que quand il écrit...
  • La prodigieuse incompétence des journalistes, prêts à gober, puis à amplifier n’importe quelle fausse nouvelle pourvu qu’elle leur paraisse de nature à exciter le « blaireau de base » et à stimuler la vente de leurs torche-culs.
...on comprend un peu mieux que ses liens avec la presse ne doivent pas être si amicaux que ce que l'on pourrait espérer de la part de quelqu'un ayant un message aussi important à faire passer que "un scandale encore plus fort que celui du Médiator".

Donc pour savoir de quoi il retourne le "grand public" n'a d'autre choix que d'essayer de trouver sur le site de Marc Girard l'information qui lui manque.

Tout cela est bien dommage car mon petit doigt me dit que Marc Girard n'est pas le premier imbécile venu, il serait même plutôt très compétent dans son domaine.

Mais le plus compétent des inconnus n'en demeure pas moins inconnu parmi les plus compétents.

Et si vous avez une idée de la nature de ce scandale "plus important que le Médiator", merci de me le faire savoir.






 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire